Fantastique, Jeunesse

« Megumi et le Fantôme » – Eric Senabre (2017)

couv45245911
Editions : Didier Jeunesse / Sortie : 2017 / 212 Pages / 12,00€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Megumi n’a peur de rien. Surtout pas d’un fantôme irlandais qui hante la maison de ses ancêtres ! Saura-t-elle lever la malédiction qui pèse sur lui ? Une histoire pleine de rebondissements où l’on croise Yokaï et robots dans le Japon des années 80. Megumi et le Fantôme n’est pas une simple histoire de fantômes : c’est un roman plein de rebondissements qui traite de l’héritage familial, d’identité, d’injustice et d’amitié.

MON AVIS

C’est le premier livre jeunesse que j’avais lu pour cette rentrée littéraire 2017. Et c’était une lecture tellement mignonne. C’est un petit coup de coeur trop chou

Dans cette histoire, nous suivons la jeune Megumi, une petite fille japonaise, venue passer des vacances en Irlande. Et il se trouve qu’elle a des ancêtres irlandais. Alors lorsqu’un jour elle décide d’aller visiter la maison de ses ancêtres et découvre qu’un fantôme hante la demeure, elle prend peur. Mais elle découvre que ce n’est autre que son ancêtre, qui est coincé dans cet endroit depuis des années. Elle va tout faire pour l’aider et élucider le mystère autour de sa mort.

C’est vraiment une très jolie histoire. Les personnages sont vraiment très attachants, et puis on voyage. C’est génial. On découvre les différentes cultures, les Yokaï, et certains mythes. C’est une belle histoire pour petits et grands. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. C’est le premier roman que je lis de cet auteur, et pour le coup, je pense en lire d’autres. Il a une écriture très belle et tès fluide. C’est une histoire poétique aussi. Un joli conte qui relate une belle amitié entre une jeune japonaise et un gentil fantôme. Un roman plein de tendresse.

Alexandra

Publicités
Jeunesse

« Turtles All The Way Down » – John Green (2017)

22491601_1737603333213348_7196015936166173889_n
Editions : Gallimard / Sortie : 2017 / 338 Pages / 21,00€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Aza, seize ans, n’avait pas l’intention de tenter de résoudre l’énigme de ce milliardaire en fuite, Russell Pickett. Mais une récompense de cent mille dollars est en jeu, et sa Meilleure et Plus Intrépide Amie Daisy a très envie de mener l’enquête. Ensemble, elles vont traverser la petite distance et les grands écarts qui les séparent du fils de Russell Pickett : Davis. Aza essaye d’être une bonne détective, une bonne amie, une bonne fille pour sa mère, une bonne élève, tout en étant prise dans la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles. Aza, Daisy, Davis, trio improbable, trouvent en chemin d’autres mystères et d’autres vérités, celles de la résilience, de l’amour et de l’amitié indéfectible.

« On utilise souvent l’expression « être sous les étoiles ». Alors que ce n’est pas vraiment le cas. Il n’y a ni haut ni bas et les étoiles sont tout autour de nous. Mais on persiste à dire ça, c’est joli. La langue glorifie souvent l’homme au détriment de l’animal mais, au moins, elle nous place sous les étoiles. »

MON AVIS

ENFIN ! J’attendais avec tellement d’impatience ce nouveau John Green ! Et vraiment, je ne suis pas déçue. Je le retrouve comme dans ses précédents romans. Je retrouve sa plume que j’aimais tant !

Alors, au premiers abords, il faut que je vous dise que je n’étais ni convaincue par la couverture, ni par le titre. Je ne le trouve pas très vendeur. Mais en le lisant, on comprend pourquoi ce titre et pourquoi ce petit tourbillon orange. Tout prend son sens au fil de la lecture. Ne pas juger un livre par sa couverture haha. Même si je l’avoue, cela m’arrive assez fréquemment. Oups !

Bref, revenons à nos moutons. Tout cela pour vous dire que John Green revient en force, et que ça me fait tellement plaisir ! Il a toujours ce don pour parler aux jeunes, pour parler de l’adolescence et ses problèmes, pour parler de l’adolescent lui-même, et pour parler de la maladie. Car ici encore, nous suivons une jeune fille, Aza, malade. Elle est en effet atteinte de troubles obsessionnels compulsifs du comportement. Et ça lui gâche la vie. Et l’auteur s’est parfaitement de quoi il parle, car il en souffre lui-même. C’est donc un roman touchant, authentique et personnel. Et c’est vraiment réussi.

J’ai été très touchée par Aza mais aussi par les autres personnages de l’histoire, notamment sa meilleure amie Daisy. On y évoque la maladie, le manque, la mort, l’amitié, l’amour. Et tout cela avec délicatesse et finesse. John Green est le maître dans le domaine je vous dis. On est encore une fois touché au plus profond de nous et très ému. On en ressort complètement chamboulé. Et il y a une autre facette au roman, une sorte d’énigme à résoudre. On se laisse entrâiner avec les filles dans cette folle histoire et on aimerait comprendre. Une superbe lecture !

Alexandra

Contes, Coups de Coeur, Jeunesse

« Fairest of All : A Tale of the Wicked Queen » – Serena Valentino (2016)

IMG_7778
Editions : Hachette / Sortie : 2016 / 240 Pages / 13,90€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

La méchante reine n’a pas toujours été mauvaise. Après la mort de la mère de Blanche-Neige, elle épouse le roi et devient souveraine. Entre l’amour de son époux et la petite fille qu’elle affectionne comme sa propre enfant, elle s’épanouit pleinement, jusqu’au jour où le roi meurt à la guerre. Elle est seule, à la merci d’un miroir maudit lui rappelant sans cesse une enfance détestable

IMG_7779

MON AVIS

Lecture qui entrait dans ma PAL pour le Pumpkin Autumn Challenge. J’ai tout simplement adoré. J’avais aussi lu L’Histoire de la Bête (qu’il faudra d’ailleurs que je chronique). Et j’aime vraiment la plume de l’auteure et ce qu’elle fait des contes. C’est racontée avec justesse, sans jamais aller trop loin, sans jamais toucher aux contes que l’on connait tous par coeur. Et c’est génial.

Ce fut une très jolie lecture. Pourquoi la belle-mère de Blanche-Neige est-elle devenue ainsi ? Nous avons enfin les réponses à toutes nos questions. Et je dois dire que j’aime beaucoup cette version-là. Elle aime son mari, et Blanche, sa petite colombe, par dessus tout. Mais un drame vient tout faire basculer du jour au lendemain, après tant de bonheur et de joie. La Reine change alors complètement de personnalité, sombre dans le chagrin, le deuil et le désespoir. Elle a peur d’être de nouveau rejetée, comme l’a rejetait son père autrefois. Elle veut être belle aux yeux du monde. Alors lorsque le visage dans le miroir lui révèle qu’il y a aujourd’hui plus belle qu’elle, son sang ne fait qu’un tour. Et la suite ? Et bien nous l’a connaissons.

Le livre s’arrête à la fin de l’histoire que nous connaissons. Une histoire touchante, émouvante, et triste. J’ai vraiment adoré le personnage de la Reine, je m’étais vraiment attachée à elle (et oui!). Et le gros plus, c’est que la couverture est asbolument magnifique. Comme l’autre roman d’ailleurs. Et j’ai hâte d’avoir les deux suivants qui vont sortir, qui seront à priori sur Ursula et Maléfique ! De superbes objets livres ! Pour tous les amoureux des contes, de Disney, de la magie et de l’enfance !

Alexandra

Aventure, Coups de Coeur, Dystopie, Jeunesse, Littérature Anglophone

« The Maze Runner : The Fever Code » – James Dashner (2017)

21753476_1727018130938535_4460557114934950716_o
Editions : Pocket Jeunesse / Sortie : 2017 / 416 Pages / 18,50€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Le monde touche à sa fin. L’éruption solaire n’était que le commencement ; à présent que la Braise s’est répandue, les hommes sont gagnés par la folie et s’entretuent. Mais le WICKED cherche un remède, et trouve le garçon parfait : Thomas. Il va alors construire un labyrinthe que lui seul pourrait détruire… La vérité sur la construction du labyrinthe, la purge et l’arrivée des blocards est enfin dévoilée !

« Stephen, Stephen, Stephen. Je m’appelle Stephen. Il lui restait que deux choses auxquelles se raccrocher : sa mémoire et son nom. Personne ne pourrait lui voler la première, mais ils faisaient leur possible pour le priver de la seconde. Depuis deux jours, ils le harcelaient pour lui faire accepter son nouveau prénom : Thomas. »

MON AVIS

Et ENFIN !! Le dernier tome de la saga L’Epreuve est sorti en France ! Bon je ne crois pas que se soit réellement le dernier. Il me semble qu’il y a encore à côté de cela deux petites stories. Je vais essayer de les trouver pour pouvoir les lire et terminer cette saga comme il faut. James Dashner m’en a fait voir de toutes les couleurs avec sa saga et je l’en remercie vraiment. Parce-que j’ai passé de supers moments de lecture, et cela à chaque tome. Avec Thomas et tous les blocards.

Et quel plaisir dans ce tome de revenir un peu en arrière et de retrouver Thomas, Newt, Minho et tous les autres ! Cela fait tellement de bien !! C’est encore une fois un super tome ! Et je le trouve beaucoup mieux que le premier presquel qui avait été fait (voir ma chronique de L’Ordre de Tuer) qui se passe avant celui-ci. Ce tome se stitue entre L’Ordre de Tuer et Le Labyrinthe. On découvre ici tous nos héros quand ils étaient enfants, et comment ils se sont retrouvés entrâinés dans toute cette histoire avec la WICKED.

Et encore une fois, on se rend compte qu’on a été mené en bateau du début à la fin ! Parce-que je peux vous dire que dans les toutes dernières pages, on apprend quelque chose d’énorme. Et je n’en revient toujours pas de cette révélation ! Après toutes ces aventures et toutes ces épreuves, découvrir ça, c’est juste…. wahou ! On nous a mentit !!! Mais je ne dirai rien. Je pense que tous ceux qui l’ont lu savent de quoi je veux parler.

Je suis tellement heureuse d’avoir fini cette saga, mais aussi triste, car ça y est, c’est la fin. Et je suis triste de quitter Thomas. Mais heureuse de pouvoir prochainement découvrir d’autres livres et sagas de cet auteur, qui je crois, a annoncé très récemment qu’il va se mettre à écrire pour les adultes. Hâte d’en savoir un peu plus.

IMG_7042IMG_7526IMG_7527IMG_7688

Cliquez sur les images pour voir mes chroniques des tomes précédents.

Alexandra

Aventure, Dystopie, Jeunesse

« The Kill Order (The Maze Runner 0.5) » – James Dashner (2015)

IMG_7688
Editions : Pocket Jeunesse / Sortie : 2015 / 348 Pages / 18,50€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Treize ans avant que Thomas entre dans le Labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe. Mais cette terrible épreuve n’est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu’elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu’à l’existence de la race humaine ! Convaincus qu’il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver… s’ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde dévasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.

« Difficile de savoir s’il s’agit d’une blessure grave ou non, observa-t-il. On peut laisser des traces pareilles rien qu’en saignant du nez, alors que j’ai vu un type pisser à peine trois gouttes après avoir eu le bras arraché : l’explosion avait cautérisé la plaie. / C’est… très rassurant. »

MON AVIS

C’est malheureusement celui que j’ai le moins aimé de toute la saga de James Dashner. Et vous savez à quel point j’aime cette saga littéraire ! Mais celui-ci, était moins bon à mes yeux. Cela manquait parfois de détails, et on ne comprend pas toujours tout. Bon c’est sur que du coup, ça reste dans la lignée du Labyrinthe, avec tous ses mystères et ses questions haha.

Malgré qu’il soit moins bon que la trilogie, ce livre se lit très rapidement, surtout lorsque l’on a adoré les épreuves qu’ont dû vivre Thomas et les autres Blocards dans les romans précédents. J’ai tout de même bien aimé certains côtés. On a juste quelques réponses à certaines des questions que l’on pouvait se poser, et ça fait du bien. Par contre, c’est sur, Thomas manque énormément. Mais on suit ici Mark dans cette nouvelle épreuve, pour découvrir l’origine de cette épidémie, et surtout s’il existe un moyen de la vaincre. Mark est un nouveau personnage que j’ai eu plaisir à suivre dans cette aventure.

Mais malheureusement, il y a toujours des questions qui restent sans réponses, et c’est assez dommage. C’est assez frustrant en fait. Même si, je le répète, c’est un vrai plaisir de replonger dans cet univers. Le personnage d’Alec est super ! Un prequel nous permettant de voir les débuts de la Braise ! Une chose est sur, je ne lâcherai jamais James Dashner, je l’adore !

IMG_7042IMG_7526IMG_752721753476_1727018130938535_4460557114934950716_o

 

Cliquez sur les images pour voir mes chroniques des tomes précédents.

Alexandra

Dystopie, Jeunesse, Littérature Anglophone

« The Sandcastle Empire » – Kayla Olson (2017)

IMG_7076
Editions : Robert Laffont (Collection R) / Sortie : 2017 / 478 Pages / 17,90€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Il suffit d’un grain de sable pour faire s’écrouler un empire. Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité. Son seul espoir ? Gagner l’île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d’autres évadés, l’île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison

MON AVIS

Quand je l’ai vu arrivé à la librairie, je l’ai tout de suite emprunté pour pouvoir le lire au plus vite ! Tout me plaisait ! La couverture, la collection R que j’adore et le résumé. Et je n’ai vraiment pas été déçue ! J’ai juste trouvé le début un peu long, mais c’est le temps de tout mettre en place, que se soit les personnages, l’histoire et les décors

Nous sommes ici dans un futur proche, et la nature a repris ses droits. Le dérèglement climatique à effacer tout ce que l’on connait, a détruit l’humanité. Le but maintenant ? Survivre ! Il y a donc un message écologique à travers cette dystopie qui se lit toute seule ! On est complètement happé par l’histoire. Elle est intéressante, intriguante et bien écrite. Même si de temps en temps, quelques détails n’auraient pas été de trop. Mais vraiment je le conseil, parce-que c’est super. Je ne suis pas déçue de ma lecture ! On est tenu en haleine, et c’est ça que j’adore !

En plus de toute cette histoire, on découvre Eden, la jeune fille que l’on va suivre tout au long du roman. On en apprend d’avantage sur tout ce qui s’est passé grâce à elle. On est avec elle, du début à la fin. L’histoire avec son père est également très bien amenée (même si parfois j’avais quelques doutes haha, mais ça qui rend le livre encore plus addictif. On veut en être sur !).

Petit point négatif : j’ai trouvé la fin un petit peu baclée, ça allait trop vite pour moi par rapport à tout ce qu’il s’était passé avant. Je ne sais pas s’il y aura une suite, ou bien si c’était un one-shot, mais une chose est sur c’est que si suite il y a, lecture il y aura aussi haha. Je suis contente de cette découverte. Non seulement du roman mais aussi de l’auteure. Et en plus !!! Une adaptation cinématographique va voir le jour. J’ai vraiment hâte de voir ça !

Alexandra

Coups de Coeur, Dystopie, Jeunesse

« The Death Cure » – James Dashner (2011)

IMG_7527
Editions : Pocket Jeunesse / Sortie : 2011 / 382 Pages / 18,50€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Le temps des mensonges est terminé. Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l’épreuve touche à sa fin. Ne reste qu’un dernier test… Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l’Organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu sur la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

« A la place du ciel d’un bleu éclatant se trouvait maintenant un plafond gris et terne. Mais en revoyant les immenses murs tapissés de lierre, il eut le souffle coupé. Ils avaient toujours été impressionnants, même sans le secours de l’illusion, et ils de dressaient à présent au-dessus de lui comme des monolithes, vers, gris et tout fissurés. Comme s’ils allaient tenir debout encore mille ans, pareils à de gigantesques pierres tombales symbolisant la mort de dizaines de victimes. Il était de retour. »

MON AVIS

Et voici mon avis sur le 3e tome de L’Epreuve ! J’ai terminé cette saga que j’adore ! Ce dernier tome est génial mais reste pour moi le moins bon de la trilogie. Dès la première page on retrouve Thomas dans la pièce blanche, comme si on ne l’avait pas quitté. Un peu comme le second tome où l’on revient exactement au même endroit qu’à la fin du premier. Encore une fois, il n’y a aucune pause entre la fin du deuxième livre et le début du troisième. Et j’aime beaucoup ce concept.

La fin de cette trilogie est superbe, mais pour moi, la fin de ce roman est un peu baclée. Du moins c’est mon avis. Cela va beaucoup trop vite. Pourtant, lorsqu’on arrive au terme de cette aventure, c’est toujours aussi bien écrit, et je ne pouvais plus m’arrêter. Mais je m’attendais à autre chose pour la toute fin : plus de détails, peut-être même aller un peu plus loin dans l’histoire. Du coup, maintenant, on peut s’imaginer la suite dans notre tête. Il y a quelque chose également que je regrette, c’est la mort de mon personnage favoris (J’ai dit de qui il s’agissait dans la chronique du premier roman. Si vous ne voulez pas savoir, n’allez pas voir la chronique). Je suis vraiment triste, je m’y attendais pas. Et puis quel choc pour Thomas. D’autres personnages arrivent, certains reviennent, d’autres disparaissent.

Beaucoup d’éléments dans ce dernier livre que j’ai apprécié. On a ENFIN quelques réponses concernant l’organisation du WICKED mais pas toutes. Ce qui fait que là aussi on peut se poser d’autres questions et imaginer les réponses. Bref, je suis complètement accro à cette saga littéraire. Un quatrième tome est sorti sous le titre de L’Ordre de Tuer. J’ai vraiment très très hâte ! Toujours aussi haletant ! Le stress monte au fil des pagesBelle conclusion de la saga. Une trilogie qui m’aura vraiment marquée !

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 1, c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 2, c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 4, c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 5, c’est par ICI.

Alexandra