Contes, Jeunesse

« A Christmas Story » – Marko Leino (2014)

IMG_8148
Editions : Michel Lafon / Sortie : 2014 / 328 Pages / 6,60€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël. Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

« Parce que le bonhomme de Noël veut que nous apprenions, à travers la joie de recevoir, à quel point il est important de donner. Quand on donne aux autres, on reçoit bien plus que ce qu’on a donné. »

MON AVIS

Ce fut l’une de mes premières lecture pour le #ColdWinterChallenge qui a commencé en Décembre 2017 et qui se termine le 31 Janvier 2018 ! Quelle découverte ! C’était une histoire vraiment magnifique, et que je relirai probablement avec plaisir lors d’un prochain Noël. Ce livre m’a fait passer un très agréable moment de lecture, avec son histoire, ses personnages, sa magie, Noël !

J’avais envie de redevenir une enfant, et d’attendre le Père Noël au pied de mon sapin. D’attendre Nicolas, avec ces jouets qu’il fabrique lui-même, en bois, sculptés, avec tout son coeur. J’avais envie de faire partie du petit village, de faire partie de l’histoire de la naissance du Père Noël. J’ai trouvé ça génial de découvrir la propre histoire de Nicolas, son enfance, et comment il est devenu, au fil des années, le bonhomme de Noël. On découvre l’histoire derrière la légende que tout le monde connais depuis sa naissance

C’est un joli conte de Noël, pour petits et grands, et idéal pour les fêtes de fin d’année, au coin de la cheminée, avec un plaid, un chat et un bon chocolat chaud. On ne veut plus en sortir. On veut rester au chaud avec le livre entre les mains et regarder la neige tomber par la fenêtre en attendant le 25 Décembre. C’est une très belle histoire, très émouvante, j’en ai eu les larmes aux yeux arrivé à la fin. C’était magique !

Alexandra

Publicités
Coups de Coeur, Fantastique, Jeunesse

« Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children : Book 2 : Hollow City » – Ransom Riggs (2014)

IMG_8147
Editions : Bayard Jeunesse / Sortie : 2014 / 502 Pages / 16,90€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !

« Il pleut des bombes et on lit des histoires, ai-je songé. Je suis chez les fous ! »

MON AVIS

IMG_8149
Miss Peregrine (2014)

Et voilà, je lit ENFIN la suite de cette saga qui est absolument géniale ! Et ce tome 2 est tout aussi réussi que le premier ! Il y a tout de même un peu plus d’actions, plus d’aventure ! Top ! Je me suis vraiment attaché à certains personnages de cette histoire. Notamment Jacob, notre héros, qui se découvre de plus en plus. Et qui comprend qu’il a une part très importante, une histoire réelle avec les enfants particuliers. La relation qu’il tisse au fur et à mesure de l’histoire avec eux est vraiment belle et touchante.

Ce deuxième tome nous transporte dans notre monde. Jacob et les enfants ont du fuire leur refuge, leur boucle, pour échapper au danger qui les menaçait. Ils se retrouvent donc hors de leur boucle, mais malheureusement, le danger toujours à leurs trousses. Les Estres les cherchent. Mais ils doivent à tout pris sauver Miss Peregrine qui ne peut plus se transformer en humaine, et demeure prisonnière de sa forme d’oiseau. Les enfants apprennent qu’ils n’ont pas beaucoup de temps avant que cela ne devienne définitif, et que Miss Peregrine perde également toute son humanité. C’est donc une course contre la montre qui commence. Avec des rencontres, des aventures, des dangers, des surprises… Et une fin juste incroyable, à laquelle on ne s’y attends absolument pas ! L’auteur nous mène par le bout du nez !

J’ai donc vraiment très très hâte de lire la suite. J’ai déjà le 3e tome qui m’attend bien sagement. Et je voudrais également lire le livre Contes des Particuliers, qui contient toutes les histoires que les enfants se lisent au fur et à mesure des tomes, et qui les aident à traverser toutes ces épreuves ! Vraiment une belle saga que je recommande fortement ! Et le petit plus, c’est toujours un objet livre que j’adore ! Les photos sont superbes, ainsi que la qualité du papier !

img_0905

Cliquez sur l’image pour voir ma chronique du tome précédent.

Alexandra

BD / Comics, DC Comics

« Deadshot » – John Ostrander & Luke McDonnell (2014) // « Deathstroke » – Kyle Higgins, Joe Bennett & Eduardo Pansica (2014)

IMG_7954
Editions : Urban Comics / Sortie : 2014 / Note★★★★★

L’HISTOIRE

La Cible de DeadshotFloyd Lawton a longtemps cherché sa voie. Un temps justicier, il mit finalement ses talents exceptionnels de tireur d’élite au service du plus offrant, devenant l’un des assassins les plus redoutés de la profession. Désormais connu sous le nom de Deadshot, Lawton tue sans remord et met un point d’honneur à honorer ses contrats qu’elles que soient les motivations de ses commanditaires. (Contenu : Deadshot #1-4 + Legends of the Dark Knight #214 + Secret Six #15).

L’Héritage de Deathstroke : Slade Wilson, alias Deathstroke, est sans aucun doute le tueur à gages le plus redouté de la planète. Capable de tenir la Ligue de Justice en respect grâce à ses capacités physiques et intellectuelles hors-normes, sa seule présence dans les rangs adverses peut renverser un combat qui semblait gagné d’avance. Reste que le poids des ans et un nouveau concurrent vont placer ce stratège de génie face à son plus grand défi. (ContenuDeathstroke #1-8).

IMG_7955
La Cible de Deadshot (2014)

MON AVIS

J’ai décidé de vous présenter ces 2 comics ensemble, tout simplement parce-que je les ai lu tous les deux le même jour. Je les ai lu suite à la convention « Super Heroes Con III » (voir mon article). J’adore ces deux personnages dans la série Arrow, et les deux acteurs interprétant ces personnages étaient présent. Les entendre parler de leurs rôles m’a donné envie d’en savoir encore plus sur eux et sur cet univers. Ces deux comics sont parfaits pour découvrir leur passé, leur histoire.

Le premier retrace l’histoire de DeadshotFloyd Lawton, personnage connu notamment pour être présent dans les comics Suicide Squad. C’est un personnage extrêmement complexe et très intéressant. Son caractère ainsi que son histoire est très bien façonnée. Je l’adore ! Je suis contente d’en avoir découvert un peu plus sur lui. Dans ces nouvelles, on découvre un peu son passé, mais aussi quelques rencontres avec le Batman !!

Comme beaucoup le savent maintenant, je suis une grande fan de méchants, et cela peut importe que se soit dans les films ou dans les séries. Après attention, je parle de méchant dans le genre « ils sont méchant parce-qu’il s’est passé quelque chose qui fait qu’ils sont devenus méchants« . Et non pas les méchants qui le sont naturellement. Mais eux, voilà, c’est comme ça, les personnages complexes, mals, torturés, qui ne savent plus quoi faire, comme lui, j’accroche direct !

IMG_7956
L’Héritage de Deathstroke (2014)

C’est aussi le cas avec DeathstrokeSlade Wilson. Dans ces nouvelles, on voit beaucoup la relation qu’il entretien avec son fils. Relation vraiment pas facile d’ailleurs. Il fait lui aussi parti de ces méchants que j’adore. Complexe et torturé, Slade fait ce qu’il pense être juste pour lui. Et ne cherche pas à comprendre, il agit ! Moi qui adore les comics, j’étais tellement contente quand je suis tombé sur ces deux-là ! J’espère en trouver d’autres un jour, pour pouvoir encore plus les connaître !

Alexandra

BD / Comics, DC Comics

« Flash » & « Arrow » – Collectif (2014 – 2015)

IMG_7037
Editions : Urban Comics / Sortie : 2014-2015 / 10,00€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Flash : Volume 1Il y a encore peu de temps, Barry Allen n’était qu’un simple employé de la police scientifique de Central City. Depuis l’incident des laboratoires S.T.A.R., il est devenu l’homme le plus rapide du monde. Alors qu’il utilise en secret ses nouvelles capacités surhumaines pour combattre le crime, il réalise qu’il n’est pas le seul à avoir obtenu des facultés extraordinairesFlash est piloté par Andrew KREISBERG, le créateur de la série TV éponyme, qui suit les aventures de son Barry Allen cathodique dans une adaptation comics très fidèle à l’univers télévisé diffusé pour la première fois aux Etats-Unis en octobre 2014. Ce volume comporte également un épisode bonus initialement publié en 1963, centré sur le personnage du Néga-Flash ennemi numéro 1 de Flash et personnage emblématique de la première saison de la série TV.

Arrow : Volume 1Naufragé sur une île, le jeune milliardaire Oliver Queen réapparaît, après cinq années d’absence. Prisonnier d’un véritable enfer, il s’est forgé le physique et le mental qui lui permettront d’honorer le serment fait à son père, Robert Queen. Au moment où ce dernier sacrifiait sa vie en mer, il lui révéla l’origine de sa fortune, un empire bâti sur la souffrance des plus faibles. Oliver jura alors de réparer les torts de sa famille et de rétablir la justice à Starling City, cité corrompue et promise à la perdition. Mais pour mener à bien cette mission, il doit devenir quelqu’un d’autre… (Contient Arrow #1-6 + Arrow Special Issue #1)

Arrow : Volume 2Qu’est-ce qui a poussé Oliver Queen à devenir l’archer à la capuche en guerre contre la pègre de Starling City ? Comment Deathstroke s’est-il métamorphosé en l’assassin impitoyable qu’il est aujourd’hui ? Et surtout, comment Oliver a-t-il surmonté les évènements dramatiques qui ont conclu cette première saison de manière explosive ? (Contient Arrow #7-12)

IMG_7039
Arrow, Volume 1 (2014)

MON AVIS

Etant une très grande fan de l’univers de DC Comics (et de plein de comics en général), je voulais essayer ceux-la. Ce ne sont pas les « vrais » comics de Flash et Arrow. Ils sont sortis en rapport avec les séries TV (que j’adore aussi soit dit en passant). Mais adorant les comics, je voulais les lire aussi.

Ils ont une particularité, c’est que les personnages ressemblent aux héros des séries TV. Et certaines scènes sont en plus. En effet, il s’agit de scènes coupées des séries. On en apprend d’avantage. Ce sont des histoires courtes donc, et qui permettent d’avoir plus de détails concernant l’histoire. Alors, je préfère largement les véritables comics, mais ça m’a fait extrêmement plaisir de les lire. Et pour les fans des séries TV, je pense que cela pourrait également vous intéresser. Et le petit bonus pour moi : j’adore les couvertures avec les acteurs des séries. Je les trouve absolument magnifiques !

Je ne sais pas encore si d’autres volumes sont prévus, je n’ai rien vu pour le moment. Mais si c’est le cas, je les prendrais avec plaisir. En attendant j’ai les autres comics pour patienter, et je dois vous dire que je suis complètement fan ! J’en ai lu pas mal cet été, et donc des articles devraient prochainement arriver sur le blog. Je vous en parlerai donc plus longuement ! J’ai également dans l’idée de vous faire un article sur les héros que j’adore dans les univers Marvel et DC !

IMG_7038
Flash, Volume 1 (2015)

Alexandra

Aventure, Coups de Coeur, Ecosse, Fantastique, Historique, Littérature Anglophone, Romance

« Outlander : Book 2 : Dragonfly in Amber » – Diana Gabaldon (1992)

IMG_6957
Editions : J’ai Lu / Sortie : 2014 (Réédition) / 947 Pages / 16,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

1968. A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures… Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du Siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément… La suite d’une série incontournable

« Je m’arrêtait de marcher et me tournait vers lui. Le soleil se couchait et la lumière dorée illuminait un côté de son visage, faisant ressortir ses pommettes. – Jamie… Je veux être où tu es. Nulle part ailleurs. Il reste immobile un instant, se pencha sur moi et déposa un baiser sur mon front. »

MON AVIS

Cette suite est vraiment remarquable ! On retrouve Claire et Jamie dans leurs aventures, essayant de changer le cours de l’histoire. On est tout d’abord de retour à l’époque de Claire, on fait la rencontre de sa fille, Brianna, qui a, on peut le dire, hérité du caractère de sa mère, mais aussi du beau visage de son père. Claire raconte la vérité à sa fille, et c’est à ce moment-là que l’on replonge dans l’Écosse du XVIIIe siècle avec Jamie.

L’histoire de ce deuxième tome est emplie de suspens, d’amour et d’aventure. Un ancien personnage détestable fait son retour, et avec ce qui suit, on ne sait plus quoi penser de lui. Claire va être obligée de l’aider à un certain moment. On a peur pour elle, peur pour Jamie. Un nouveau personnage attachant fait son apparition, le petit Fergus qui va aider le couple dans sa « mission ». Quant  à la fin du roman, elle est vraiment triste, j’en ai pleuré. Au fil des pages, je me disais que c’était impossible que cela finisse comme ça, et pourtant … Brianna va au fur et à mesure croire à l’histoire de sa mère. Mais on comprend dans quel état d’esprit elle se trouve, tout comme Claire. Et la toute dernière phrase du livre nous met l’eau à la bouche pour la suite, nous laisse en plein suspens, et en pleine interrogation. Que s’est-il passé pour Jamie après la bataille ? Cette saga est vraiment une perle, j’en suis amoureuse. J’ai vraiment hâte de lire le 3e tome.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 1 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 3 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 4, c’est par ICI.

Alexandra

Aventure, Coups de Coeur, Ecosse, Fantastique, Historique, Littérature Anglophone, Romance

« Outlander : Book 1 » – Diana Gabaldon (1991)

IMG_6371
Editions : J’ai Lu / Sortie : 2014 (Réédition) / 852 Pages / 16,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L’Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d’intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l’aventure et les périls, l’amour et la passion. Jusqu’au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu’elle aura découvert et le bonheur qu’elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain

« Il déboutonna sa chemise, découvrant son torse, et sortit sa dague de sous sa ceinture. Il me la lança et elle tomba lourdement à mes pieds. Puis il remit un bras sur ses yeux, pencha la tête en arrière me présentant sa pomme d’Adam. « Un coup net, juste là, sous la gorge. Il faut frapper rapidement et profondément, ça demande un peu de force. Si tu préfères, tu peux me trancher la gorge, mais tu risques de salir les draps. » Je me penchai pour ramasser l’arme. « Tu aurais l’air malin si je le faisais, pauvre cloche ! » lâchai-je. Je vis qu’il souriait sous son bras. « Sassenach ?- Quoi ?- Je mourrais heureux. » 

MON AVIS

Je me suis mise à lire le livre lorsque j’ai regardée la série avec Caitriona Balfe et Sam Heughan. J’ai tout simplement adoré ! Quelle histoire ! Moi qui aime les faits historiques, j’ai pris grand plaisir à lire ce roman. Ce livre m’a fait tomber amoureuse de l’Écosse, de ses paysages magnifiques, du gaélique, mais surtout de Jamie Fraser  Mais tout cela pour dire que cette saga commence merveilleusement bien avec ce premier tome ! Génial ! Au fil de la lecture, je le trouvai encore meilleur et devenai encore plus accro à cette histoire et à ses personnages auxquels je me suis tant attachéeClaire est un personnage que j’aime beaucoup, tant par son caractère que par  son courage et sa force ! A lire de toute urgence ! Remontez le temps au pays des Highlanders !

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 2 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 3 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 4, c’est par ICI.

Alexandra

Coups de Coeur, Féminisme, Littérature Anglophone, Témoignage

« Mom and Me and Mom » – Maya Angelou (2014)

IMG_4370
Editions : Noir sur Blanc (Notabilia) / Sortie : 2014 / 136 Pages / 15,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Dédié à celle qu’elle n’a jamais eue, Lettre à ma Fille est une succession de courts textes décrivant les souvenirs qui ont façonné la vie exceptionnelle de Maya Angelou. Féministe avant l’heure, et après une enfance et une adolescence marquée par la violence, elle écrit avec le coeur de millions de femmes qu’elle considère comme ses soeurs de combat. La littérature la sauvera et l’amènera à être la première étudiante noire d’une école privée. Puis elle fréquentera le milieu intellectuel noir-américain et deviendra une grande militante de la condition des femmes noires. C’est grâce à l’écrivain James Baldwin qu’elle se mettra à écrire après la mort de Martin Luther King et deviendra l’auteure que l’on connaît aujourd’hui. Dans ce captivant récit, l’auteure nous fait partager ses combats et les épreuves qui ont forgé son caractère dans la compassion et le courage.

« Ma chérie, j’y ai beaucoup réfléchi, mais maintenant j’en suis convaincue : tu es la femme la plus formidable que j’ai jamais rencontrée. »

MON AVIS

C’est un gros coup de coeur pour moi. Je l’ai dévoré en très peu de temps. Cela faisait un moment que je voulait découvrir Maya Angelou, une femme qui s’est battue, qui était une grande militante américaine ! Auteure et poétesse, elle a un style absolument incroyable : simple, accrocheur, beau. Si vous voulez découvrir un texte sur le féminisme, le droit et les conditions des femmes, je vous le conseille. C’est avec lui que j’ai commencé et c’est incroyable. J’étais vraiment fascinée ! Et pour ceux et celles que ça intéressent, sachez que ce livre fait partie de la liste d’Emma Watson dans son club de lecture sur GoodReads (lien par ici). C’est d’ailleurs comme cela que je l’ai découvert. Ce livre retrace son enfance, qui n’a vraiment pas été facile. Et ces débuts en tant qu’auteure. Une vie marquée par la violence, et le rejet des droits envers les femmes. Elle deviendra finalement, après des années de lutte, la première étudiante noire américaine !  Un véritable exemple de force et de courage ! Une femme qui a largement contribuée aux droits des femmes ! De plus, les textes sont courts et poétiques. Ils se lisent vite, et sont vraiment très jolis !

Alexandra