Contemporain, Contes, Coups de Coeur, Littérature Française, Poésie, Romance

« Le plus petit baiser jamais recensé » – Mathias Malzieu (2013)

IMG_7069
Editions : Flammarion / Sortie : 2013 / 158 Pages / 17,50€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

L’histoire d’amour entre une fille qui disparaît quand on l’embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur part à sa recherche.

« Dehors, il neigeait. En quelques heures, les floconfettis avaient recouvert le quartier. Le cirque d’hiver ressemblait à un gigantesque donut saupoudré de sucre glace et les bruits de pas s’assourdissaient sur les trottoirs. Les affichettes que je collais tous les jours sur les murs du quartier se changeaient en tartines de coton ou disparaissaient. l’enseigne électrique de la pharmacie palpitait à peine sous l’épaisse couche de givre. »

MON AVIS

Je suis une grande admiratrice de Mathias Malzieu. Chanteur et écrivain, c’est quelqu’un que j’admire énormément, pour son univers, sa plume si poétique, ses chansons aux paroles si uniques ! J’ai eu la chance de le rencontrer au salon du livre de Paris en 2016, et c’est quelqu’un de profondément gentil et humain. Et tout cela se ressent dans ses romans. Mon favoris reste La Mécanique du Coeur (que je vais très certainement relire au moment de Noël).

Mais celui-ci était vraiment tout aussi beau. Je l’ai avalé tellement vite ! Les chapitre défilent, les mots sont magiques. l’histoire est toute mignonne. Son univers est incroyable, et me touche énormément dans mon petit coeur. J’ai lu celui-ci dans le métro, et j’avais le sourire jusqu’aux oreilles. Les autres devaient se demander ce qui se passait ! Mais vraiment, cette lecture m’a fait énormément de bien. Je me sens chez moi dans son monde. Les personnages sont attachants, particuliers, et uniques ! C’est un véritable délice !

Il y a des petits éléments que je retiens de ce roman, comme les chocolats qui permettent d’embrasser cette fameuse fille invisible. Le perroquet si particulier. Les références à Star Wars (car Mathias Malzieu est un grand fan ! Et moi aussi d’ailleurs haha). On retrouve son monde à lui aussi à travers le skateboard. Il en parle autant dans ses livres que dans ses chansons. Bref j’accroche tout le temps. Et j’adore m’évader avec ses livres et ses musiques. Lisez-le, c’est plein de douceur, de chocolats et de paillettes !

Alexandra

Publicités
Non classé

Avant-Première de « Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar » – Disneyland Paris (14.05.17)

KODAK Digital Still Camera

Je sais, l’article arrive en retard (comme pas mal en ce moment). Mais je tente justement de rattraper tout ce retard accumulé ces derniers mois. J’ai enfin mon diplôme en poche (Brevet Professionnel de Librairie) et j’ai trouvé un CDI, et maintenant tout va mieux ! Je revis ! Et j’ai aussi un peu plus de temps pour moi, pour le blog, pour lire, pour sortir… Du coup, le blog revis aussi haha. Et voici donc mon article sur cette merveilleuse journée : L’Avant-Première Mondiale du dernier volet de Pirates des Caraïbes à Disneyland Paris le 14 Mai 2017.

 

Il faut déjà que je vous précise que Johnny Depp est mon acteur favoris depuis maintenant plus de 10 ans ! Et j’avais eu la chance le 08 Novembre 2011 de le voir au tapis rouge de l’Avant-Première de Rhum Express et c’était juste magique !!! Et cette année, j’ai pu une nouvelle fois le voir, et voir en plus tout le casting de cette saga si chère à mon coeur depuis toutes ces années !

Je suis donc arrivée à Disney vers 10h10. Ayant le pass, c’est sur que c’était plus facile pour moi. Arrivée devant le château, je vois la belle scène qu’ils avaient mise en place pour accueillir les acteurs dans l’après-midi ! Mais je n’avais absolument pas d’informations pour savoir comment être bien placée. J’ai donc essayée devant le cinéma, devant l’hôtel, mais aucune infos. Je suis retournée devant le château et j’ai attendu, et demandée un petit peu autour de moi. Beaucoup étaient comme moi, dans l’attente de ce fameux moment !! J’apprend finalement que seuls ceux qui ont gagnés un concours (j’ai un pass et je n’ai jamais eu vent de ce concours !!) pourraient être devant la scène. Quant aux autres, ils seront placé trèèèèèès loin du château, devant un écran. J’étais assez énervée, mais je n’abandonnait pas ! C’était hors de question.

A 12h30, ils ont mis les barrières en place. Et avec la chance que j’ai eu, je me suis retrouvée tout devant ! C’était dingue. Certes ils seraient très loin, mais je les verrai. Ils seront petits mais tant pis haha. Bref, j’étais super contente ! Je discutais avec des gens autour de moi, le temps passait plus vite. Sauf que pendant toute l’attente il s’est mis à pleuvoir des cordes. Des petites averses mais vraiment puissantes ! On avait qu’une peur : que ça soit annulé ! On s’est pris vraiment deux grosses douches ! On approche de l’heure (cela devait commencer vers 16h) et un grand soleil fait son apparition. Mais sans prévenir ils déplacent les barrières pour pouvoir nous laisser nous rapprocher. Mais ils n’étaient pas du tout organisés ! Résultat : tout le monde a couru et je me suis retrouvée tout derrière, bousculée de partout et complètement noyée dans la foule. Les gens sont dingues ! Je ne voyais plus rien, sauf de temps en temps sur la pointe des pieds. Mais ça faisait terriblement mal ! 

 

La musique démarre, les cris, la musique du film (des frissons partout) ! Je mettait mon appareil photo au-dessus de moi pour capter un maximum de choses. C’était toujours mieux que rien haha. On entend la présentatrice énumérer les noms des membres du cast qui arrivent au fur et à mesure sur la scène : le producteur que j’admire énormément Jerry Bruckheimer, les réalisateurs Joachim Rønning et Espen Sandberg, et enfin les acteurs Kaya Scodelario, Brenton Thwaites, Orlando Bloom (je ne vous dis pas les cris haha), Geoffrey Rush, Javier Bardem et enfin Johnny Depp ! Rien que d’écrire ces mots, j’ai des frissons partout !

C’était fou, un rêve ! Je n’entendais pas tout évidemment, il y avait beaucoup de bruit, mais à la question : « A votre avis, qu’est-ce qui a rendu Jack Sparrow si populaire ? » Johnny a répondu, en français : « C’est le rhum !« . Il a ensuite remercié tout le monde, et évoquée son amour pour la France depuis si lontemps ! Jerry a dit que le film ne serait rien sans Johnny. Bref entendre tout ça, les voir, c’était magique !

 

Mais ce n’est pas fini. Enfin si les acteurs sont descendus de la scène et beaucoup de fans repartent. Mais dès que les barrières ont été retirées, j’ai couru vers la scène, et je me suis retrouvée presque tout devant, aux autres barrières qui nous séparaient des journalistes. J’ai réussi à me faufiler haha ! Et tous les acteurs étaient là pour répondre aux questions. J’étais tellement contente que j’en ai oubliée de filmer, je m’excuse. J’en profitais un maximum de les avoir devant moi. Par contre, je les ai bombardée de photos !! Orlando nous faisait des petits coucou de temps en temps ! Ils repartent ensuite tous au fur et à mesure. Avant que Johnny s’en aille on l’a appelé. Il s’est retourné, nous a sourit en nous faisant signe pour nous dire au-revoir. C’est peut-être pas grand chose, mais cette image restera dans ma tête !

Voila voila pour toute cette aventure les pirates ! C’était magique ! Je vous laisse avec une petite vidéo que j’ai faite (alors désolée, mais ça bouge énormément, j’étais tellement bousculée dans tous les sens, mais vous arriverez à entendre certaines choses. Et j’avais aussi un géant devant moi). Je viens de la revoir, et rien que ça, d’entendre tout ça, j’ai de nouveau les larmes aux yeux. Des bisous les moussaillons !

Vous pouvez aussi retrouvez toutes les photos ICI.

Alexandra

Aventure, Coups de Coeur, Ecosse, Fantastique, Historique, Littérature Anglophone, Romance

« Outlander : Book 3 : Voyager » – Diana Gabaldon (1994)

IMG_7075
Editions : J’ai Lu / Sortie : 2015 (Réédition) / 1013 Pages / 17,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Vingt ans après avoir été inexplicablement ramenée en plein coeur du XVIIIe siècle, dans une Écosse à feu et à sang qui luttait pour son indépendance contre l’éternel ennemi anglais, Claire Randall n’est jamais parvenue à oublier Jamie Fraser. Les années qu’elle a vécues à ses côtés demeurent pour toujours gravées dans sa mémoire. Aussi, apprenant qu’il a survécu, elle voyage de nouveau dans le temps et retourne dans ce passé chargé de souvenirs et d’émotions, prête à braver tous les dangers pour tenter l’impossible : retrouver Jamie.

« Je me hissai sur la pointe des pieds pour lisser ses cheveux en arrière et il en profita pour m’embrasser – J’avais oublier, dit-il quelques instants plus tard. – Oublié quoi ? demandai-je en me blottissant contre son torse chaud. – Tout. La joie, la peur. Surtout la peur. Cela faisait longtemps que je n’avais plus peur de rien. Elle m’est revenue à présent, car j’ai de nouveau quelque chose à perdre. »

MON AVIS

Le premier tome restera pour moi le meilleur, et cela pour toujours. C’est une saga que je ne regrette définitiement pas d’avoir découverte ! C’est l’une des meilleures que j’ai pu lire, j’en suis complètement amoureuse de cette histoire, de l’Ecosse, de Jamie , du Gaélique (j’aimerais bien apprendre quelques mots haha) ! Mais ce 3e Tome est pour moi encore meilleur que le second ! C’est un coup de coeur énorme !  Je n’ai pas pu le lâcher, et pourtant il fait 1013 pages ! C’est dingue, parce-que pour beaucoup, ce tome était long. mais pour moi c’était tout le contraire. Les tomes sont certes de plus en plus longs, mais ce n’est pas dérangeant je trouve. Au contraire, il y a plus de plaisir, de pérépéties, de bonheur. Et l’écriture de Diana Gabaldon est fantastique !

Claire a refait sa vie après être retournée dans son époque, et ici, l’auteure joue avec nos nerfs ! Retournera-t-elle auprès de Jamie ? Comment va-t-il lui de son côté ? Le temps les a séparés ! Mais l’amour les réunira-t-ils de nouveau ? C’est cela que j’ai aimé dans ce tome, on a les points de vue des deux personnages. Ici, on change complètement de décor, pour s’embarquer dans les Antilles, à l’époque des colonies et de l’esclavage. Comment va réagir Claire face à tout cela ?

Une saga toujours au sommet, toujours pleine de rebondissementsd’amour, de voyages, de personnages attachants. La partie entre Claire et Frank m’a brisée le coeur ! Frank est un personnage que j’apprécie beaucoup. Il est incroyablement humain (contrairement à Black Jack Randall haha). Et quel plaisir de retrouver Lord John Grey, personnage que j’aime beaucoup D’ailleurs, il faut maintenant que je lise Le Prisonnier Ecossais ! Je vous ferai bien entendu ma petite chronique dessus dès qu’il sera lu ! Mais voilà tout cela pour dire que cette saga fera partie de ma vie pour toujours, tellement elle m’aura marquée ! Et ce n’est pas fini !!!

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 1 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 2 c’est par ICI.

Alexandra

Contemporain, Coups de Coeur, Jeunesse, Littérature Française

« L’Aube sera Grandiose » – Anne-Laure Bondoux (2017)

IMG_6979
Editions : Gallimard jeunesse / Sortie : 2017 / 296 Pages / 14,90€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets… Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin.

MON AVIS

Je l’ai tout simplement dévorée ! Il faisait partie de ma pile à lire pour la Rentrée Littéraire du Net (voir mon article sur la #RLN2017) et vraiment, c’est un gros coup de coeur ! C’est un très joli récit, poétique et émouvant, entre une maman et sa fille. C’est le premier livre que je lis de cette auteure, et je pense me pencher un peu plus sur ses autres romans du coup. Car j’aime énormément sa plume.

C’est une très jolie histoire. On est embarqué avec Titania et sa fille, pendant toute une nuit, où l’histoire va de révélations en révélations. On remonte jusqu’à l’enfance de Titania, et puis au fur et à mesure, on avance dans le temps jusqu’à découvrir toute sa vie, tout ce qu’elle a vécue, ses mensonges, ses révélations, et bien entendu les réactions de sa fille à chaque entracte. Et c’est bouleversant. Comment réagir face à cette maman qui a menti toute sa vie à sa fille ? Et surtout, pourquoi ? Pourquoi tout révéler d’un coup ? Pendant toute une nuit ? Et justement cette nuit-là ? C’est vraiment très prenant !

C’est donc un joli voyage à travers le temps. une jolie saga familiale. Par contre, pour moi, ce n’est pas un roman à classer pour la jeunesse, mais plutôt pour les ados. A partir de 13-14 ans je dirai. Vraiment, si vous avez l’occasion, lisez-le, c’est une merveille. Je me suis beaucoup attachée à tous ces différents personnages de l’histoire. Chaque personnage a son caractère, sa façon de vivre et de réagir, face à tout ce qui c’est passé. Bref, j’ai adoré !

Alexandra

Aventure, Coups de Coeur, Dystopie, Jeunesse, Science-Fiction

« The Maze Runner » – James Dashner (2009)

IMG_7042
Editions : Pocket Jeunesse / Sortie : 2009 / 408 Pages / 18,50€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les « coureurs » parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.

« Le monde parut tournoyer, se fondre en un tourbillon de visages, de couleurs et de lumière. Des émotions contradictoires lui tordaient les entrailles ; il aurait voulu hurler, pleurer et vomir tout à la fois. Les garçons s’étaient tus. Quelqu’un prit la parole : « Content de te voir, tocard. Bienvenue au Bloc. » Thomas n’oublierait jamais ces mots. »

MON AVIS

Je l’ai lu il y a maintenant longtemps, mais avec la sortie du dernier tome (que j’ai adoré !!), je voulais vous refaire des articles sur les tomes précédents.

Je l’ai dévoré ! En une après-midi je l’avait fini ! Quel livre ! Quelle histoire ! Il entre désormais dans la liste de mes sagas favorites que je relirai avec un très grand plaisir. J’ai voulu le lire  avant d’aller voir le film. L’auteur a une grande imagination, j’adore ! Il a un style que j’apprécie et l’histoire est particulièrement intéressante. On s’attache énormément à tous ces personnages. On a très vite peur pour eux, peur de ce qui va se passer dans les pages suivantes. Je ne pouvais vraiment plus m’arrêter. Je voulais absolument savoir la suite à chaque fin de chapitre. On est toujours tenu en haleine. Plus les chapitres défilent, plus le labyrinthe en lui-même devient mystérieux. On ne comprend pas pourquoi ces jeunes garçons sont enfermés ici. D’où ils sortent ? Comment sont-ils arrivés ici ? Et puis certains passages sont assez effrayants ! Notamment avec les Griffeurs, ces monstres mécaniques qui font vraiment froid dans le dos !

J’ai un gros coup de cœur pour Thomas, Newt et Chuck !  Mais Newt est tout de même mon favoris ! Pour ceux qui aiment les romans d’aventure, de science-fiction, ou les dystopies en général, ce livre est fait pour vous. Surprenant et haletant ! Beaucoup de questions restent pour le moment sans réponses. Le mystère reste entier. Très original ! Une dystopie incroyable ! Saurez-vous sortir du Labyrinthe ?

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 2, c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 3, c’est par ICI.

Alexandra

Coups de Coeur, Ecosse, Littérature Anglophone

« Trainspotting » – Irvine Welsh (1993)

IMG_7036
Editions : Points / Sortie : 1993 / 438 Pages / 8,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Ils sont quatre amis d’un quartier pourri d’Edimbourg partageant la même passion pour le délire à hauts risques, celui de la piquouse fatale et de l’héroïne, aussi efficacement destructrice qu’une bombe atomique dans un champ de coquelicots. Mais que faire d’autre quand on survit entre vols à l’étalage, assurance chômage, soirées glauques et baston à coups d’aiguilles à tricoter. Entre deux pintes de bière, chacun raconte sa vie et son quartier. Sick Boy qui voudrait travailler, Mark, persuadé de pouvoir décrocher, Spud, niais et complètement paumé et Matty qui ne touche pas à la dope, jusqu’au jour où il se laissera tenter. Pourtant, au milieu du désespoir, surnage une envie de vivre plus forte que tout le reste. S’en sortir grâce à un dernier coup de bluff, tenter le tout pour le tout.

« La came, au début ça donne puis, ça reprend, avec les intérêts. »

MON AVIS

Génial ! C’est le premier roman que j’ai lu cet été. Je m’étais fait une petite PAL, et je voulais absolument lire celui-ci. J’aime tellement cette bande de tarés ! Oui, il faut le dire, ils sont complètement cinglés ! J’ai d’abord découvert le film et j’avais adoré ! Bon, certaines scènes sont choquantes, mais ça respecte très bien le roman. Et c’est justement fait pour choquer. Je pense que c’était aussi le but de l’auteur. Et en plus, le film est réalisé par Danny Boyle, un génie à mes yeux ! Un super film écossais ! Et petite anecdote : le roman est sorti en 1993, l’année de ma naissance, j’étais donc destinée a adorer haha ! Et puis c’est culte, il fallait que je lise !

Je l’ai vraiment adoré, et surtout dévoré ! Je ne pouvais plus m’arrêter. Bon, ce n’est pas à mettre entre toutes les mains. C’est TRES vulgaire ! Je pense qu’il y a un gros mot, ou une insulte, à chaque phrase. Certains parlent également bizarrement, c’était même parfois difficile pour la lecture (« t’sais… » à chaque début de phrase par exemple). Mais c’est pour moi ce qui rend le roman authentique et réel. On est plongé à 100% avec eux, en Ecosse, dans leur débauche et leur vie parfois…. étrange. Certains passages sont également très drôles ! J’ai passé un super moment ! Vraiment ! Ce qu’il y avait d’intéressant, c’était aussi les changement de narration. On passait d’un personnage à l’autre. Et on sait tout de suite, dès le début du chapitre, avec qui nous sommes. Chacun a sa manière de parler et l’écriture permet de le ressentir. C’est génial ! C’est une vraie claque ! Je pourrais vous en parler pendant des heures tant j’ai aimé. Car oui, ça parle de drogue, mais aussi du fait de vouloir décrocher et s’en sortir.

J’ai plus que hâte de lire la suite, qui est déjà dans ma bibliothèque et m’attend bien sagement ! Hâte de retrouver Mark, Sick Boy, Spud et Begbie ! Le deuxième film est sorti cette année, et ça été un tel plaisir de les retrouver ! Vraiment ! Je suis fan ! Et puis, il y a Robert Carlyle, l’un des acteurs que j’admire le plus au monde. Ensuite, il faudra que je m’attaque au presquel ! J’ai tellement hâte les amis !!! A bientôt pour la suite donc !!

Alexandra

BD / Comics, DC Comics

« Flash » & « Arrow » – Collectif (2014 – 2015)

IMG_7037
Editions : Urban Comics / Sortie : 2014-2015 / 10,00€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Flash : Volume 1Il y a encore peu de temps, Barry Allen n’était qu’un simple employé de la police scientifique de Central City. Depuis l’incident des laboratoires S.T.A.R., il est devenu l’homme le plus rapide du monde. Alors qu’il utilise en secret ses nouvelles capacités surhumaines pour combattre le crime, il réalise qu’il n’est pas le seul à avoir obtenu des facultés extraordinairesFlash est piloté par Andrew KREISBERG, le créateur de la série TV éponyme, qui suit les aventures de son Barry Allen cathodique dans une adaptation comics très fidèle à l’univers télévisé diffusé pour la première fois aux Etats-Unis en octobre 2014. Ce volume comporte également un épisode bonus initialement publié en 1963, centré sur le personnage du Néga-Flash ennemi numéro 1 de Flash et personnage emblématique de la première saison de la série TV.

Arrow : Volume 1Naufragé sur une île, le jeune milliardaire Oliver Queen réapparaît, après cinq années d’absence. Prisonnier d’un véritable enfer, il s’est forgé le physique et le mental qui lui permettront d’honorer le serment fait à son père, Robert Queen. Au moment où ce dernier sacrifiait sa vie en mer, il lui révéla l’origine de sa fortune, un empire bâti sur la souffrance des plus faibles. Oliver jura alors de réparer les torts de sa famille et de rétablir la justice à Starling City, cité corrompue et promise à la perdition. Mais pour mener à bien cette mission, il doit devenir quelqu’un d’autre… (Contient Arrow #1-6 + Arrow Special Issue #1)

Arrow : Volume 2Qu’est-ce qui a poussé Oliver Queen à devenir l’archer à la capuche en guerre contre la pègre de Starling City ? Comment Deathstroke s’est-il métamorphosé en l’assassin impitoyable qu’il est aujourd’hui ? Et surtout, comment Oliver a-t-il surmonté les évènements dramatiques qui ont conclu cette première saison de manière explosive ? (Contient Arrow #7-12)

IMG_7039
Arrow, Volume 1 (2014)

MON AVIS

Etant une très grande fan de l’univers de DC Comics (et de plein de comics en général), je voulais essayer ceux-la. Ce ne sont pas les « vrais » comics de Flash et Arrow. Ils sont sortis en rapport avec les séries TV (que j’adore aussi soit dit en passant). Mais adorant les comics, je voulais les lire aussi.

Ils ont une particularité, c’est que les personnages ressemblent aux héros des séries TV. Et certaines scènes sont en plus. En effet, il s’agit de scènes coupées des séries. On en apprend d’avantage. Ce sont des histoires courtes donc, et qui permettent d’avoir plus de détails concernant l’histoire. Alors, je préfère largement les véritables comics, mais ça m’a fait extrêmement plaisir de les lire. Et pour les fans des séries TV, je pense que cela pourrait également vous intéresser. Et le petit bonus pour moi : j’adore les couvertures avec les acteurs des séries. Je les trouve absolument magnifiques !

Je ne sais pas encore si d’autres volumes sont prévus, je n’ai rien vu pour le moment. Mais si c’est le cas, je les prendrais avec plaisir. En attendant j’ai les autres comics pour patienter, et je dois vous dire que je suis complètement fan ! J’en ai lu pas mal cet été, et donc des articles devraient prochainement arriver sur le blog. Je vous en parlerai donc plus longuement ! J’ai également dans l’idée de vous faire un article sur les héros que j’adore dans les univers Marvel et DC !

IMG_7038
Flash, Volume 1 (2015)

Alexandra