Contemporain, Contes, Coups de Coeur, Littérature Française, Poésie, Romance

« Le plus petit baiser jamais recensé » – Mathias Malzieu (2013)

IMG_7069
Editions : Flammarion / Sortie : 2013 / 158 Pages / 17,50€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

L’histoire d’amour entre une fille qui disparaît quand on l’embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur part à sa recherche.

« Dehors, il neigeait. En quelques heures, les floconfettis avaient recouvert le quartier. Le cirque d’hiver ressemblait à un gigantesque donut saupoudré de sucre glace et les bruits de pas s’assourdissaient sur les trottoirs. Les affichettes que je collais tous les jours sur les murs du quartier se changeaient en tartines de coton ou disparaissaient. l’enseigne électrique de la pharmacie palpitait à peine sous l’épaisse couche de givre. »

MON AVIS

Je suis une grande admiratrice de Mathias Malzieu. Chanteur et écrivain, c’est quelqu’un que j’admire énormément, pour son univers, sa plume si poétique, ses chansons aux paroles si uniques ! J’ai eu la chance de le rencontrer au salon du livre de Paris en 2016, et c’est quelqu’un de profondément gentil et humain. Et tout cela se ressent dans ses romans. Mon favoris reste La Mécanique du Coeur (que je vais très certainement relire au moment de Noël).

Mais celui-ci était vraiment tout aussi beau. Je l’ai avalé tellement vite ! Les chapitre défilent, les mots sont magiques. l’histoire est toute mignonne. Son univers est incroyable, et me touche énormément dans mon petit coeur. J’ai lu celui-ci dans le métro, et j’avais le sourire jusqu’aux oreilles. Les autres devaient se demander ce qui se passait ! Mais vraiment, cette lecture m’a fait énormément de bien. Je me sens chez moi dans son monde. Les personnages sont attachants, particuliers, et uniques ! C’est un véritable délice !

Il y a des petits éléments que je retiens de ce roman, comme les chocolats qui permettent d’embrasser cette fameuse fille invisible. Le perroquet si particulier. Les références à Star Wars (car Mathias Malzieu est un grand fan ! Et moi aussi d’ailleurs haha). On retrouve son monde à lui aussi à travers le skateboard. Il en parle autant dans ses livres que dans ses chansons. Bref j’accroche tout le temps. Et j’adore m’évader avec ses livres et ses musiques. Lisez-le, c’est plein de douceur, de chocolats et de paillettes !

Alexandra

Publicités
Aventure, Coups de Coeur, Ecosse, Fantastique, Historique, Littérature Anglophone, Romance

« Outlander : Book 3 : Voyager » – Diana Gabaldon (1994)

IMG_7075
Editions : J’ai Lu / Sortie : 2015 (Réédition) / 1013 Pages / 17,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Vingt ans après avoir été inexplicablement ramenée en plein coeur du XVIIIe siècle, dans une Écosse à feu et à sang qui luttait pour son indépendance contre l’éternel ennemi anglais, Claire Randall n’est jamais parvenue à oublier Jamie Fraser. Les années qu’elle a vécues à ses côtés demeurent pour toujours gravées dans sa mémoire. Aussi, apprenant qu’il a survécu, elle voyage de nouveau dans le temps et retourne dans ce passé chargé de souvenirs et d’émotions, prête à braver tous les dangers pour tenter l’impossible : retrouver Jamie.

« Je me hissai sur la pointe des pieds pour lisser ses cheveux en arrière et il en profita pour m’embrasser – J’avais oublier, dit-il quelques instants plus tard. – Oublié quoi ? demandai-je en me blottissant contre son torse chaud. – Tout. La joie, la peur. Surtout la peur. Cela faisait longtemps que je n’avais plus peur de rien. Elle m’est revenue à présent, car j’ai de nouveau quelque chose à perdre. »

MON AVIS

Le premier tome restera pour moi le meilleur, et cela pour toujours. C’est une saga que je ne regrette définitiement pas d’avoir découverte ! C’est l’une des meilleures que j’ai pu lire, j’en suis complètement amoureuse de cette histoire, de l’Ecosse, de Jamie , du Gaélique (j’aimerais bien apprendre quelques mots haha) ! Mais ce 3e Tome est pour moi encore meilleur que le second ! C’est un coup de coeur énorme !  Je n’ai pas pu le lâcher, et pourtant il fait 1013 pages ! C’est dingue, parce-que pour beaucoup, ce tome était long. mais pour moi c’était tout le contraire. Les tomes sont certes de plus en plus longs, mais ce n’est pas dérangeant je trouve. Au contraire, il y a plus de plaisir, de pérépéties, de bonheur. Et l’écriture de Diana Gabaldon est fantastique !

Claire a refait sa vie après être retournée dans son époque, et ici, l’auteure joue avec nos nerfs ! Retournera-t-elle auprès de Jamie ? Comment va-t-il lui de son côté ? Le temps les a séparés ! Mais l’amour les réunira-t-ils de nouveau ? C’est cela que j’ai aimé dans ce tome, on a les points de vue des deux personnages. Ici, on change complètement de décor, pour s’embarquer dans les Antilles, à l’époque des colonies et de l’esclavage. Comment va réagir Claire face à tout cela ?

Une saga toujours au sommet, toujours pleine de rebondissementsd’amour, de voyages, de personnages attachants. La partie entre Claire et Frank m’a brisée le coeur ! Frank est un personnage que j’apprécie beaucoup. Il est incroyablement humain (contrairement à Black Jack Randall haha). Et quel plaisir de retrouver Lord John Grey, personnage que j’aime beaucoup D’ailleurs, il faut maintenant que je lise Le Prisonnier Ecossais ! Je vous ferai bien entendu ma petite chronique dessus dès qu’il sera lu ! Mais voilà tout cela pour dire que cette saga fera partie de ma vie pour toujours, tellement elle m’aura marquée ! Et ce n’est pas fini !!!

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 1 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 2 c’est par ICI.

Alexandra

Aventure, Coups de Coeur, Ecosse, Fantastique, Historique, Littérature Anglophone, Romance

« Outlander : Book 2 : Dragonfly in Amber » – Diana Gabaldon (1992)

IMG_6957
Editions : J’ai Lu / Sortie : 2014 (Réédition) / 947 Pages / 16,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

1968. A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures… Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du Siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément… La suite d’une série incontournable

« Je m’arrêtait de marcher et me tournait vers lui. Le soleil se couchait et la lumière dorée illuminait un côté de son visage, faisant ressortir ses pommettes. – Jamie… Je veux être où tu es. Nulle part ailleurs. Il reste immobile un instant, se pencha sur moi et déposa un baiser sur mon front. »

MON AVIS

Cette suite est vraiment remarquable ! On retrouve Claire et Jamie dans leurs aventures, essayant de changer le cours de l’histoire. On est tout d’abord de retour à l’époque de Claire, on fait la rencontre de sa fille, Brianna, qui a, on peut le dire, hérité du caractère de sa mère, mais aussi du beau visage de son père. Claire raconte la vérité à sa fille, et c’est à ce moment-là que l’on replonge dans l’Écosse du XVIIIe siècle avec Jamie.

L’histoire de ce deuxième tome est emplie de suspens, d’amour et d’aventure. Un ancien personnage détestable fait son retour, et avec ce qui suit, on ne sait plus quoi penser de lui. Claire va être obligée de l’aider à un certain moment. On a peur pour elle, peur pour Jamie. Un nouveau personnage attachant fait son apparition, le petit Fergus qui va aider le couple dans sa « mission ». Quant  à la fin du roman, elle est vraiment triste, j’en ai pleuré. Au fil des pages, je me disais que c’était impossible que cela finisse comme ça, et pourtant … Brianna va au fur et à mesure croire à l’histoire de sa mère. Mais on comprend dans quel état d’esprit elle se trouve, tout comme Claire. Et la toute dernière phrase du livre nous met l’eau à la bouche pour la suite, nous laisse en plein suspens, et en pleine interrogation. Que s’est-il passé pour Jamie après la bataille ? Cette saga est vraiment une perle, j’en suis amoureuse. J’ai vraiment hâte de lire le 3e tome.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 1 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 3 c’est par ICI.

Alexandra

Aventure, Coups de Coeur, Ecosse, Fantastique, Historique, Littérature Anglophone, Romance

« Outlander : Book 1 » – Diana Gabaldon (1991)

IMG_6371
Editions : J’ai Lu / Sortie : 2014 (Réédition) / 852 Pages / 16,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L’Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d’intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l’aventure et les périls, l’amour et la passion. Jusqu’au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu’elle aura découvert et le bonheur qu’elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain

« Il déboutonna sa chemise, découvrant son torse, et sortit sa dague de sous sa ceinture. Il me la lança et elle tomba lourdement à mes pieds. Puis il remit un bras sur ses yeux, pencha la tête en arrière me présentant sa pomme d’Adam. « Un coup net, juste là, sous la gorge. Il faut frapper rapidement et profondément, ça demande un peu de force. Si tu préfères, tu peux me trancher la gorge, mais tu risques de salir les draps. » Je me penchai pour ramasser l’arme. « Tu aurais l’air malin si je le faisais, pauvre cloche ! » lâchai-je. Je vis qu’il souriait sous son bras. « Sassenach ?- Quoi ?- Je mourrais heureux. » 

MON AVIS

Je me suis mise à lire le livre lorsque j’ai regardée la série avec Caitriona Balfe et Sam Heughan. J’ai tout simplement adoré ! Quelle histoire ! Moi qui aime les faits historiques, j’ai pris grand plaisir à lire ce roman. Ce livre m’a fait tomber amoureuse de l’Écosse, de ses paysages magnifiques, du gaélique, mais surtout de Jamie Fraser  Mais tout cela pour dire que cette saga commence merveilleusement bien avec ce premier tome ! Génial ! Au fil de la lecture, je le trouvai encore meilleur et devenai encore plus accro à cette histoire et à ses personnages auxquels je me suis tant attachéeClaire est un personnage que j’aime beaucoup, tant par son caractère que par  son courage et sa force ! A lire de toute urgence ! Remontez le temps au pays des Highlanders !

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 2 c’est par ICI.

Pour lire ou relire ma chronique du Tome 3 c’est par ICI.

Alexandra

Austenland, Classique, Coups de Coeur, Littérature Anglophone, Romance

« Pride and Prejudice » – Jane Austen (1813)

IMG_6372
Editions : Le Livre de Poche, Archipoche / Sortie : 1813 / 512 Pages / 6,60€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Longbourn, dans le HertfordshireMrs Bennet est déterminée à marier ses cinq filles afin d’assurer leur avenir. Lorsqu’un riche jeune homme loue le domaine voisin de Netherfield, elle espère vivement qu’une de ses filles saura lui plaire et met tout en œuvre pour arriver à ses fins. Elizabeth observe avec ironie les manigances de sa mère. Si elle apprécie le charmant Mr Bingley, elle est tout d’abord irritée par le comportement dédaigneux de son ami, le fier Mr Darcy.

“Vous êtes trop généreuse pour vous jouer de moi. Si vos sentiments sont encore ce qu’ils étaient en avril dernier, dites-le moi tout de suite. Mes sentiments et mes vœux, eux, n’ont pas changé, mais un mot de vous m’imposera silence pour toujours”.

MON AVIS

Mon livre favoris depuis des années !  Comment ne pas aimer cette histoire si romantique ? Quelle fille n’a jamais craquée sur Mr Darcy, si énigmatique et si attirant ? Je crois que ça fait longtemps que je suis tombée sous son charme, je suis clairement amoureuse de lui ! Mes amies le savent bien haha. Et Elizabeth Bennet est un des personnages les plus complexes de la littérature. Je l’adore, elle a un caractère atypique, très appréciable. J’adore lire ce roman encore et encore. Jane Austen est formidable ! Un chef d’œuvre ! C’est simple, c’est le seul livre que je ne range pratiquement jamais dans ma bibliothèque, je l’ouvre très souvent. C’est tout mon univers. Cette histoire, ce livre, ça a changé ma vie. J’aime l’écriture de l’époque, avec son vocabulaire, ses expressions, découvrir également les manières et conventions du XVIIIe siècle. Et en plus, en Angleterre, pays qui me passionne ! Une merveille littéraire qui ne vieillit pas !

Alexandra

Contemporain, Coups de Coeur, Jeunesse, Littérature Anglophone, Romance

« The Fault in Our Stars » – John Green (2013)

IMG_6373
Editions : Nathan / Sortie : 2016 / 327 Pages / 16,95€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

« – Je suis amoureux de toi, a-t-il dit doucement.- Augustus !- Vraiment, a-t-il répondu. Il me fixait, et je pouvais voir que les coins de ses yeux se plissaient. Je suis amoureux de toi, et je n’ai aucunement l’envie de le nier et de m’épargner le plaisir de dire des choses vraies. Je suis amoureux de toi, et je sais que l’amour est juste un cri dans le vide, et que l’oubli est inévitable, et que nous sommes tous condamnés, et qu’un jour viendra où tout notre travail sera réduit à de la poussière, et je sais que le soleil va avaler la seule planète que nous aurons jamais, et je suis amoureux de toi. »

MON AVIS

Il y a des fois comme ça, où un livre vous marque, laisse une trace en vous. C’est le cas ici. J’ai lu le livre d’une seule traite, et je n’arrivais pas à m’arrêter de lire. Cette histoire ne nous laisse pas indifférent. Une fois le livre lu et une fois avoir bien pleuré, on en sort différent. John Green a une manière d’évoquer la vie et la mort qui est certes peu commune, mais tellement belle et emplie de réalité. J’aimerais mettre ce livre entre les mains des gens qui se plaignent sans arrêt pour des broutilles. Peut-être que ça leur ferait ouvrir les yeux ? Je n’en sais rien. Profitez de la vie ! C’est clairement le message de ce roman. Ce livre donne envie de vivre ! Entre amour, amitié et humour. vraiment très beau. préparez les mouchoirs !

Alexandra

Coups de Coeur, Historique, Littérature Anglophone, Romance

« The Farm at the Edge of the World » – Sarah Vaughan (2017)

IMG_5216
Editions : Préludes / Sortie : Avril 2017 / 439 Pages / 16,90€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations d’une famille… et ses secrets. 1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ? Après le succès de La Meilleure d’entre nous, Sarah Vaughan revient avec un roman vibrant. Destinées prises dans les tourments de la Seconde Guerre Mondiale, enfant disparu, paysages envoûtants de la Cornouailles, La Ferme du bout du monde a tout pour séduire les lecteurs de L’Île des oubliés, d’Une vie entre deux océans et de La Mémoire des embruns.

« Cette maison est comme un aimant, elle ramène à elle ceux qui s’éloignent trop. »

MON AVIS

J’ai juste adoré ! De toute façon, tout était fait pour me plaire dans ce roman : le lieu, les personnages, l’histoire, la couverture (elle est juste sublime), l’édition. Et oui, je suis une grande fan des éditions Préludes ! Comment ne pas tomber sous le charme de cette histoire ? Nous somme un coup dans le présent, un coup dans le passé, avec les mêmes personnages. On découvre leurs histoires, on apprend à les connaitre, à les aimer. Et puis, on découvre des secrets. Des secrets restés cachés pendant 70 ans !

L’écriture est douce, pleine de poésie. On ne lache pas l’histoire. Les chapitres défilent, sans que l’on s’en rende compte. On veux absolument savoir ce qui a bien pu se passer dans cette jolie petite ferme en Cornouailles. Ce qui a bien pu arriver à cette famille vivant là-bas depuis maintenant plusieurs générations. Une saga familiale qui se dévore ! Un roman parfait pour l’été qui approche maintenant à grand pas ! Les émotions se succèdent : les rires, les larmes, les sourires, le stress aussi parfois. Bravo à l’auteure pour ce roman absolument remarquable ! On a envie d’aller nous aussi dans cette petite ferme, de plonger nos pieds dans l’océan, de monter sur les rochers, d’acheter les glaces, de prendre une chambre, de prendre le petit-déjeuner devant une vue sublime… Bref, de partir en vacances là-bas, et de rencontrer Maggie, Will et tous les autres !

C’est un roman vraiment magnifique, à découvrir de toute urgance !

Alexandra