« Outlander : Book 1 » – Diana Gabaldon (2001)

IMG_6371
Editions : J’ai Lu / Sortie : 2014 (Réédition) / 852 Pages / 16,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L’Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d’intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l’aventure et les périls, l’amour et la passion. Jusqu’au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu’elle aura découvert et le bonheur qu’elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain

« Il déboutonna sa chemise, découvrant son torse, et sortit sa dague de sous sa ceinture. Il me la lança et elle tomba lourdement à mes pieds.Puis il remit un bras sur ses yeux, pencha la tête en arrière me présentant sa pomme d’Adam.- Un coup net, juste là, sous la gorge. Il faut frapper rapidement et profondément, ça demande un peu de force. Si tu préfères, tu peux me trancher la gorge, mais tu risques de salir les draps.Je me penchai pour ramasser l’arme.- Tu aurais l’air malin si je le faisais, pauvre cloche ! lâchai-je.Je vis qu’il souriait sous son bras.- Sassenach ?- Quoi ?- Je mourrais heureux. » 

MON AVIS

Je me suis mise à lire le livre lorsque j’ai regardée la série avec Caitriona Balfe et Sam Heughan. J’ai tout simplement adoré ! Quelle histoire ! Moi qui aime les faits historiques, j’ai pris grand plaisir à lire ce roman. Ce livre m’a fait tomber amoureuse de l’Écosse, de ses paysages magnifiques, du gaélique, mais surtout de Jamie Fraser  Mais tout cela pour dire que cette saga commence merveilleusement bien avec ce premier tome ! Génial ! Au fil de la lecture, je le trouvai encore meilleur et devenai encore plus accro à cette histoire et à ses personnages auxquels je me suis tant attachéeClaire est un personnage que j’aime beaucoup, tant par son caractère que par  son courage et sa force ! A lire de toute urgence ! Remontez le temps au pays des Highlanders !

Alexandra

« Pride and Prejudice » – Jane Austen (1813)

IMG_6372
Editions : Le Livre de Poche, Archipoche / Sortie : 1813 / 512 Pages / 6,60€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Longbourn, dans le HertfordshireMrs Bennet est déterminée à marier ses cinq filles afin d’assurer leur avenir. Lorsqu’un riche jeune homme loue le domaine voisin de Netherfield, elle espère vivement qu’une de ses filles saura lui plaire et met tout en œuvre pour arriver à ses fins. Elizabeth observe avec ironie les manigances de sa mère. Si elle apprécie le charmant Mr Bingley, elle est tout d’abord irritée par le comportement dédaigneux de son ami, le fier Mr Darcy.

“Vous êtes trop généreuse pour vous jouer de moi. Si vos sentiments sont encore ce qu’ils étaient en avril dernier, dites-le moi tout de suite. Mes sentiments et mes vœux, eux, n’ont pas changé, mais un mot de vous m’imposera silence pour toujours”.

MON AVIS

Mon livre favoris depuis des années !  Comment ne pas aimer cette histoire si romantique ? Quelle fille n’a jamais craquée sur Mr Darcy, si énigmatique et si attirant ? Je crois que ça fait longtemps que je suis tombée sous son charme, je suis clairement amoureuse de lui ! Mes amies le savent bien haha. Et Elizabeth Bennet est un des personnages les plus complexes de la littérature. Je l’adore, elle a un caractère atypique, très appréciable. J’adore lire ce roman encore et encore. Jane Austen est formidable ! Un chef d’œuvre ! C’est simple, c’est le seul livre que je ne range pratiquement jamais dans ma bibliothèque, je l’ouvre très souvent. C’est tout mon univers. Cette histoire, ce livre, ça a changé ma vie. J’aime l’écriture de l’époque, avec son vocabulaire, ses expressions, découvrir également les manières et conventions du XVIIIe siècle. Et en plus, en Angleterre, pays qui me passionne ! Une merveille littéraire qui ne vieillit pas !

Alexandra

« The Fault in Our Stars » – John Green (2013)

IMG_6373
Editions : Nathan / Sortie : 2016 / 327 Pages / 16,95€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

« – Je suis amoureux de toi, a-t-il dit doucement.- Augustus !- Vraiment, a-t-il répondu. Il me fixait, et je pouvais voir que les coins de ses yeux se plissaient. Je suis amoureux de toi, et je n’ai aucunement l’envie de le nier et de m’épargner le plaisir de dire des choses vraies. Je suis amoureux de toi, et je sais que l’amour est juste un cri dans le vide, et que l’oubli est inévitable, et que nous sommes tous condamnés, et qu’un jour viendra où tout notre travail sera réduit à de la poussière, et je sais que le soleil va avaler la seule planète que nous aurons jamais, et je suis amoureux de toi. »

MON AVIS

Il y a des fois comme ça, où un livre vous marque, laisse une trace en vous. C’est le cas ici. J’ai lu le livre d’une seule traite, et je n’arrivais pas à m’arrêter de lire. Cette histoire ne nous laisse pas indifférent. Une fois le livre lu et une fois avoir bien pleuré, on en sort différent. John Green a une manière d’évoquer la vie et la mort qui est certes peu commune, mais tellement belle et emplie de réalité. J’aimerais mettre ce livre entre les mains des gens qui se plaignent sans arrêt pour des broutilles. Peut-être que ça leur ferait ouvrir les yeux ? Je n’en sais rien. Profitez de la vie ! C’est clairement le message de ce roman. Ce livre donne envie de vivre ! Entre amour, amitié et humour. vraiment très beau. préparez les mouchoirs !

Alexandra

« The Farm at the Edge of the World » – Sarah Vaughan (2017)

IMG_5216
Editions : Préludes / Sortie : Avril 2017 / 439 Pages / 16,90€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations d’une famille… et ses secrets. 1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ? Après le succès de La Meilleure d’entre nous, Sarah Vaughan revient avec un roman vibrant. Destinées prises dans les tourments de la Seconde Guerre Mondiale, enfant disparu, paysages envoûtants de la Cornouailles, La Ferme du bout du monde a tout pour séduire les lecteurs de L’Île des oubliés, d’Une vie entre deux océans et de La Mémoire des embruns.

« Cette maison est comme un aimant, elle ramène à elle ceux qui s’éloignent trop. »

MON AVIS

J’ai juste adoré ! De toute façon, tout était fait pour me plaire dans ce roman : le lieu, les personnages, l’histoire, la couverture (elle est juste sublime), l’édition. Et oui, je suis une grande fan des éditions Préludes ! Comment ne pas tomber sous le charme de cette histoire ? Nous somme un coup dans le présent, un coup dans le passé, avec les mêmes personnages. On découvre leurs histoires, on apprend à les connaitre, à les aimer. Et puis, on découvre des secrets. Des secrets restés cachés pendant 70 ans !

L’écriture est douce, pleine de poésie. On ne lache pas l’histoire. Les chapitres défilent, sans que l’on s’en rende compte. On veux absolument savoir ce qui a bien pu se passer dans cette jolie petite ferme en Cornouailles. Ce qui a bien pu arriver à cette famille vivant là-bas depuis maintenant plusieurs générations. Une saga familiale qui se dévore ! Un roman parfait pour l’été qui approche maintenant à grand pas ! Les émotions se succèdent : les rires, les larmes, les sourires, le stress aussi parfois. Bravo à l’auteure pour ce roman absolument remarquable ! On a envie d’aller nous aussi dans cette petite ferme, de plonger nos pieds dans l’océan, de monter sur les rochers, d’acheter les glaces, de prendre une chambre, de prendre le petit-déjeuner devant une vue sublime… Bref, de partir en vacances là-bas, et de rencontrer Maggie, Will et tous les autres !

C’est un roman vraiment magnifique, à découvrir de toute urgance !

Alexandra

« The Beauty and The Beast : Book 1 & 2 » – Mallory Reaves (2017)

IMG_4855
Editions : Nobi Nobi ! / Sortie : 26 Avril 2017 / 192 Pages / 7,20€ / Note★★★★

L’HISTOIRE

Le Destin de BelleBelle est fatiguée de sa vie monotone à la campagne. Pourtant, du jour où elle est faite prisonnière du château de la Bête, elle va se retrouver emportée dans une aventure magique allant bien au-delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Le Destin de la Bête : Transformé en une bête épouvantable par une magicienne, l’apparence du jeune prince restera le reflet de son infâme personnalité jusqu’à ce qu’il apprenne à aimer. Quand une magnifique jeune fille entre dans sa vie et commence à le regarder autrement que comme un monstre, il réalise alors qu’elle pourrait être celle qui le libèrera de sa malédiction.

Le Destin de Belle / Le Destin de la Bête (2017)

MON AVIS

J’ai craquée dès que je les ai vu ! Je trouve les couvertures vraiment très jolies, et le fait qu’elles se rejoignent, eh bien j’adore ! Evidemment, tout le monde connaît l’histoire de La Belle et la Bête. Surtout en ce moment. Surtout avec la sortie du film. Et bien, c’est justement le film retracé en manga, mais des deux points de vues, celui de Belle, et celui de la Bête. Je voulais juste vous faire un petit article pour vous les montrer !

Même si les dessins sont à quelques détails près les mêmes, cela ne m’a pas dérangée. J’étais contente d’avoir les deux côtés, de savoir les pensées des deux personnages. Alors oui, evidemment, en quelques minutes les deux mangas sont bouclés. Mais ils permettent de s’évader encore un petit peu avec tous ces personnages si attachants. De plus, j’aime beaucoup les dessins. En particulier ceux de la Bête, que je trouve très réussis ! Ils viennent compléter ma collection sur ce conte que j’aime tant !

Alexandra

« Tous les Hommes Chaussent du 44 » – Géraldine Barbe (2017)

IMG_4592
Editions : Le Rouergue / Sortie : 2017 / 128 Pages / 14,50€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Comment écrire un traité de l’amour parfait, quand sa propre histoire d’amour foire ? Gilda, 40 ans et plus, sujette aux emballements les plus délirants et aux échecs retentissants, n’est peut-être pas la mieux indiquée, pour donner des conseils pertinents… même si elle a tendance à jouer double jeu, même avec ses lecteurs. Un roman loufoque, vif et pertinent, sur les relations hommes/femmes.

« Les gens qu’on aime, dit-il, on les aime pour toujours, sinon c’est que ce n’était pas de l’amour. »

MON AVIS

Une jolie lecture, tout en douceur et en légèreté. C’était une lecture très rapide, en 1h30 c’était fini. C’est une histoire sans prise de tête et qui se lit très bien. Mais malheureusement, je n’ai pas été très convaincue. L’écriture ma plu, mais l’histoire en elle-même, moyennement. Je n’ai pas vu grand intérêt on va dire. Certains passages étaient beaucoup trop rapides et pas assez détaillés. C’est donc une petite déception. Et oui, ça arrive !

Par contre comme je l’ai dit, j’ai beaucoup apprécié l’écriture, qui est légère et dotée d’un bel humour. Et c’est tout de même un livre qui nous change les idées pendant un petit moment, ce qui fait aussi du bien. Je tenterais peut-être un autre de ses romans un de ces jours, pour me faire une meilleure diée de l’auteure.

Alexandra

Collection – Jane Austen

Voici un petit article pour vous présenter une première collection : Jane Austen ! Fan de cet univers depuis trèèèès longtemps, je lis et relis les livres avec grand plaisir, et lis même les réécritures et petites suites qui sont faites aujourd’hui. Je collectionne particulièrement des ouvrages sur l’univers du livre « Orgueil et Préjugés » qui est mon livre favoris !

IMG_4405

DVD : Orgueil et Préjugés / Raison et Sentiments / Jane Austen Book Club / Jane Austen L’Intégrale (qui contient les séries BBC Orgueil et Préjugés, Northanger Abbey, Mansfield Park, Emma, Raison et Sentiments & Persuasion).

Romans / Réécritures :

  • Jane Austen : L’Intégrale Illustré
  • Orgueil et Préjugés (3 éditions différentes)
  • Du Fond de Mon Coeur
  • Mes Souvenirs de Jane Austen
  • De Darcy à Wentworth
  • Le Mystère de Willoughby
  • Darcy, what else ?
  • Coup de Foudre à Austenland
  • La Quête de Mary Bennet
  • Insaississable Mr Darcy
  • Avec ou sans Mr Darcy ?
  • La Conquête de Mr Darcy ?
  • Le club Jane Austen
  • Confessions d’une fan de Jane Austen
  • La mort s’invite à Pemberley
  • Une saison à Longbourn

IMG_4410

Collection Milady :

  • Le Journal de Mr Darcy
  • Le Journal du Colonel Brandon
  • Le Journal de Mr Knightley
  • Cher Mr Darcy
  • Darcy Gentleman : Tome 1 : Une telle assemblée
  • Darcy gentleman : Tome 2 : En vain ai-je lutté
  • Darcy gentleman : Tome 3 : Un mot de vous
  • Le manuscrit perdu de Jane Austen
  • Les filles de Mr Darcy
  • Les aventures de Miss Alethea Darcy
  • L’Esprit Darcy
  • Le Rêve de Mr Darcy
  • Chroniques de Meryton
  • Caroline Bingley

Et vous, avez-vous des collections ? Lesquelles ? Aimez-vous Jane Austen ?

Alexandra

« Emma » – Kaoru Mori (2012)

img_3524
Editions : Ki-Oon / Sortie : 2012 / 381 Pages / 18,00€ / Note★★★★★

Sans titre 1 - Copie

En Angleterre à l’époque victorienne, Emma est femme de chambre pour une préceptrice à la retraite. Douce, calme et réservée, la domestique cache un passé douloureux. Lorsque le riche William Jones rend visite à son ancienne gouvernante, il remarque la jeune fille et, petit à petit, des liens profonds se tissent entre eux.

emma-t1-latitude-04-555x380-aa5b6
Emma (2012)

Sans titre 1

J’ai découvert ce manga tout à fait par hasard sur une chaîne Youtube il y a pas mal de temps maintenant. Quelle découverte ! C’est typiquement le genre d’histoire qui me plait et dont je ne me lasse jamais ! Un véritable coups de coeur pour ce premier tome (édition double). J’ai tellement hâte de pouvoir lire la suite et de tous les avoir chez moi ! Ce que j’aime bien aussi dans ce manga, c’est sa taille. C’est un grand format. Cela change des mangas habituels, c’est plutôt sympas.

Certes l’histoire est assez simple : une jeune servante qui tombe amoureuse d’un jeune homme d’une classe plus élevé que la sienne. Lui est amoureux d’elle également, mais malheureusement tous les sépare. Mais contrairement à ce que certains peuvent croire, ce n’est pas du tout niais. Les personnages sont supers ! Emma est parfaite comme personnage ! J’ai un gros coup de coeur pour elle. Et il n’y a pas que l’histoire entre ces deux personnages dans ce manga, il y aussi le fait qu’Emma cache un lourd passé, et on le découvre au fur et à mesure. On comprend comment elle est devenue ce qu’elle est. Et de plus, les dessins sont magnifiques ! C’est une histoire très touchante !

Avec l’histoire, l’époque, les dessins, on a clairement l’impression de plonger dans une roman digne de Jane Austen. Et les personnes qui me connaissent bien savent à quel point j’aime Jane Austen ! Donc ce manga ne pouvait que me plaire ! Je le conseille fortement ! C’était ma toute première lecture de l’année ! 2017 commence sur les chapeaux de roues.

Alexandra

« Eh bien dansons maintenant ! »- Karine Lambert (2016)

img_2166
Editions : JC Lattès / Sortie : Mai 2016 / 282 Pages / 17,00€ / Note★★★★

L’HistoireElle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes. Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaireMarguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs coeurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ? Après le succès de L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, traduit dans de nombreux pays, Karine Lambert signe un roman lumineux sur la fragilité et l’ivresse d’une histoire d’amour à l’heure où l’on ne s’y attend plus.

« Je suis retraité mais le coeur n’a pas de rides. »

Mon Avis : Un livre magnifique, qui se lit bien, et qui FAIT du bien ! Un petit coup de coeur que je m’empresse de vous raconter. Deux histoires banales, simples, tristes. Marguerite et Marcel viennent tous les deux de perdre leur moitié. Elle vivait dans l’ombre de son mari, et prend sa disparition plutôt bien. Lui ne pouvait se passer d’elle, et ne supporte pas son absence. Un roman fort et tendre entre deux personnes âgées, une rencontre magique, fortuite. Ou pas ? Car c’est ça toute l’histoire. Arriveront-ils à refaire leur vie après toutes ces années ? A s’aimer l’un l’autre ? Malgré l’âge ? Un roman tout en douceur.

Alexandra

« The Words in My Hand » -Guinevere Glasfurd (2016)

img_17711

Editions : Préludes / Sortie : 24 Août 2016 / 448 Pages / 15,90€ / Note★★★★★

L’Histoire : Quand Helena Jans van der Strom arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son appétit pour la vie et sa soif de connaissance trouveront des échos dans le cœur et l’esprit du philosophe René Descartes. Mais dans ce XVIIe siècle d’ombres et de lumières, où les penseurs sont souvent sévèrement punis, où les femmes n’ont aucun droit, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Que peut-être leur avenir ? A partir d’une histoire d’amour avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d’une femme lumineuse en avance sur sont temps. Un roman de passion et de liberté sur fond de fresque envoûtante des Pays-Bas au « siècle d’or ».

« On peut contempler le monde dans une seule goutte d’eau. Pour cela, il suffit d’observer. »

Mon Avis : Encore un autre coup de cœur de cette nouvelle rentrée littéraire. Je l’ai dévoré ! L’histoire se passe à Amsterdam au XVIIe siècle, c’est-à-dire, tout ce que j’aime. J’aime les romans d’époque. Une histoire d’amour compliquée entre une servante et un homme de science, qui n’est autre que Descartes. L’auteure nous explique un côté non connu de Descartes, en y ajoutant ses petites touches personnelles, ce qui ne gâche rien, bien au contraire. On y découvre également le rôle des femmes, et le fait que ces dernières souhaiteraient avoir plus de droits, notamment le droit d’écrire. Helena est un personnage très attachant et très fort. Son amour pour l’écriture et tous les instruments pour écrire, est formidable. Cette partie prend beaucoup de place dans le roman. La fin est triste, et je ne m’y attendait pas du tout. La relation d’Helena avec sa fille est magnifique. Et j’ai adoré suivre l’évolution de sa relation avec Descartes, qui reste ambiguë du début à la fin. Car absolument tous les sépare. En bref, une très belle découverte que je recommande à tous les fans de romans historiques comme moi. On est plongé dans les mœurs du XVIIe siècle, sans fausse note. Un roman vraiment fascinant et captivant !

Alexandra