Non classé

#RLN2017 : Relation avec la Rentrée Littéraire + Relation avec les Prix Littéraires

Dernier article pour le #RLN2017 (voir l’article en lien) : il s’agit d’évoquer ma relation avec la Rentrée Littéraire mais aussi celle que j’ai avec les Prix Littéraire.

Tout d’abord, la Rentrée Littéraire. Il faut avouer qu’avant de rentrer dans le métier, je n’y faisais clairement pas attention. Je ne lisais pas autant non plus. Mais depuis 2 ans, je suis complètement dedans ! Et l’avantage d’être libraire, c’est que l’on peut les lire avant tout le monde (et oui, c’est plus facile ensuite pour pouvoir en parler avec les lecteurs et dire ce que l’on en pense). Et grâce à cela, j’ai fait de belles découvertes, tant en livres qu’en auteurs. Lors de ma première rentrée littéraire en librairie, j’ai ainsi pu découvrir les éditions Préludes, ou encore l’auteure Lisa Gardner en polar. Et depuis, chaque année, à chaque rentrée littéraire, c’est un peu Noël. Nous croulons certes sous le travail, sous les ouvrages et sous les nouveautés (cette année il y a eu 581 nouveautés), mais c’est une période que j’aime et que j’attends chaque année ! De plus, il y a 2 Rentrées Littéraires : Septembre/Octobre et puis il y a aussi Janvier. Certes avec moins de livres, mais qui est tout aussi importante pour moi.

 

Pour cette Rentrée Littéraire, j’en suis à 12 livres lus. et je ne compte pas m’arrêter là. Certes cela peu parraître peu par rapport au nombre de sorties, mais on ne peut malheureusement pas tout lire. Et j’aime aussi lire des livres pour moi et les sortir de ma PAL (car elle est énorme haha). Et puis, je compte tout autant les romans qui entrent dans la littérature adulte que ceux entrant dans la littérature jeunesse. Car les deux sont extrêmement importants pour moi. Je suis actuellement en train de lire le nouveau John Green !! Voilà voilà je crois que j’ai tout dit. Donc en résumé, j’aime cette période, c’est un peu Noël avant l’heure !

Evoquons maintenant les Prix Littéraires. Je les attends tous les ans maintenant avec grande impatience ! En ce moment, j’attends évidemment le Prix Goncourt 2017 ! La dernière liste est plutôt pas mal et je suit cela de très très près ! Je viens également d’apprendre que l’un de mes coups de coeur en jeunesse vient de recevoir le Prix Vendredi, « L’Aube sera Grandiose » (voir la chronique). Je suis tellement contente !! Et tous les ans je suis également en attente pour le Prix Goncourt des Lycéens. Après c’est vrai que je ne fais pas toujours attention aux petits prix, mais je me tiens au courant quand même, car j’aime bien savoir qui remporte un prix, et je me dis alors que si je ne l’ai pas lu, et bien il serait temps de le faire et de découvrir pourquoi il a eu tant de bonnes critiques ! C’est ça aussi ce métier, on découvre des tonnes de choses, des tonnes d’histoires, des tonnes de romans et des tonnes d’auteurs et de talents ! De véritables pépites parfois !

Voilàa, j’ai fait tous les articles pour le #RLN2017 et ça été un vrai plaisir de pouvoir évoquer des romans, des auteurs et des maisons d’édition dont on ne parle pas forcément beaucoup. C’était une riche idée de Piko Books et j’espère qu’il y en aura une autre l’année prochaine !

Alexandra

Publicités
Non classé

#RLN2017 : Une maison d’édition coup de coeur : « Préludes »

Avant de commencer l’article, je tiens à m’excuser car il n’y a pas eu d’articles le week-end dernier. Mais j’ai une bonne excuse haha. J’étais à la convention « The Land Con » sur la série Outlander pendant les 2 jours. C’était magique L’article arrivera bientôt ! Bien, maintenant passons au nouvel article :

Le challenge du #RLN2017 (voir l’article en question) touche à sa fin. En effet, il se termine demain, Dimanche 15 Octobre 2017. Voici donc un nouvel article en lien avec ce challenge : parler d’une maison d’édition coup de coeur . Et j’ai décidé de vous parler de « Préludes« , qui est une maison d’édition que j’ai découverte récemment, lors de ma première année d’apprentissage en librairie, il y a maintenant 2 ans.

IMG_7521

Le tout premier que j’ai lu a été « Le Coeur entre les Pages » de Shelly King. Mais je crois malheureusement que c’est celui que j’ai le moins aimé sur l’ensemble des Préludes que j’ai pu lire. En 2016, j’ai eu l’occasion de lire « Les Mots entre mes Mains » de Guinevre Glasfurd (voir la chronique) et « Aux petits mots les grands remèdes » de Michael Uras (voir la chronique), qui sont tous les deux de gros coup de coeur . Et cette année, j’ai lu « La ferme du bout du monde » de Sarah Vaughan, qui a été une superbe lecture, j’ai voyagée et rêvée (voir la chronique) ! Et en cette nouvelle rentrée littéraire, c’était les lectures de « Une robe couleur de vent » de Sophie Nicholls et « Mon amie Adèle » de Sarah Pinborough. Le premier est une très jolie lecture, pleine de vie et de douceur, et que je recommande. Quant au second !! Mais wahou !! Une histoire complètement folle, on ne sait plus qui croire tout au long du roman, et la fin de dingue !! On ne s’y attend vraiment pas, et c’était génial ! Cela faisait longtemps qu’un livre ne m’avait pas prise à ce point. J’étais à fond dedans, impossible de lacher le livre !! Les articles sur les chroniques arriveront vite !

Je suis actuellement en train de terminer « Les gentilles filles vont au paradis, les autres là où elles veulent » de Elie Grimes. Chez Préludes, j’ai également lu « La Sonate Oubliée » de Christiana Moreau (voir la chronique) et « Le Goût du Large » de Nicolas Delesalle. Mon objectif est de tous les lire, et de tous les avoir. J’aime tellement cette édition ! Je vous invite à aller faire un tour sur le site internet qui est très bien fait : ICI.

Petite anecdote : dans la librairie où j’ai effectuée mon apprentissage, je vendais très bien les Préludes. Et je faisais des petits mots dessus pour donner envie aux lecteurs de découvrir ces histoires qui j’aime tellement ! Et un jour, l’un de mes petits mots s’est retrouvé en photo sur leur instagram. Fierté d’être libraire ! Et ils sont très attentifs également à tout ce que l’on dit sur leurs publications sur nos réseaux ou nos blogs. Un grand merci à Préludes pour leur catalogue que j’aime énormément !

Alexandra

Contemporain, Historique, Littérature Française

« Le Secret de l’Empereur » – Amélie De Bourbon Parme (2015)

le-secret-de-l-empereur-653664
Editions : Gallimard / Sortie : 2015 / 320 Pages / 20,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

En 1555, l’Empereur Charles Quint annonce aux dignitaires des Pays-Bas qu’il abandonne le pouvoir et qu’il transmet sa couronne à son fils Philippe, pour rejoindre le monastère de Yuste, au fin fond de l’Estrémadure. Déçu par un idéal impossible à réaliser, épuisé par des voyages incessants à travers ses royaumes, il se retire du monde pour se consacrer à sa dernière passion, digne d’un prince de la Renaissance : les instruments de mesure du temps. Ce roman est le récit de son renoncement, un acte exceptionnel dans l’Histoire, qui frappe ses contemporains autant qu’il résonne par son étrange modernité. C’est aussi l’histoire de son règne et de son obsession pour une horloge mystérieuse, dont le fonctionnement et la finalité, soudain, lui échappent. Aucun des maîtres horlogers qui l’entourent ne peut percer le secret de cet incroyable mécanisme. Après avoir étendu son Empire de l’Europe aux Amériques, parviendra-t-il à percer l’insondable mystère du temps? Pourquoi l’homme le plus puissant d’Occident, empereur du Saint Empire romain germanique, qui s’est opposé de toutes ses forces à la montée de l’Empire ottoman musulman, décide-t-il de quitter le monde ?

MON AVIS

Voici un tout nouvel article pour le challenge de Piko Books pour la #RLN2017 (voir article en question). Il s’agit d’évoquer un coup de coeur d’une ancienne Rentrée Littéraire. J’ai donc choisi Le Secret de l’Empereur de Amélie De Bourbon Parme, qui était sorti lors de la rentrée littéraire de 2015. Ce fut ma toute première année en librairie, et donc l’un de mes premiers coups de coeur !

Moi qui sortait tout juste d’une licence d’histoire, ce roman ne pouvait que me plaire. On est ici sous Charles Quint, dans son intimité. Et il y a cette mystérieuse horloge dont on tente de percer le secret tout au long du livre. J’ai tout simplement adoré cette lecture.

Que peut bien signifier cette horloge ? Que renferme-t-elle ? Un danger, une prédiction ? On y voit également les relations difficiles entre Charles Quint et son fils Philippe. Mais surtout son amour pour les horloges, pour les appareils permettant de mesurer le temps qui passe. Il voit ressurgir « les vieilles horloges du passé« . Toute cette passion est son héritage. Mais son fils en voudra-t-il ? Du génie ! Plongez dans l’intimité de l’Empereur Charles Quint, et découvrez l’histoire d’une mystérieuse horloge.

Alexandra

Contemporain, Contes, Coups de Coeur, Littérature Française, Poésie, Romance

« Le plus petit baiser jamais recensé » – Mathias Malzieu (2013)

IMG_7069
Editions : Flammarion / Sortie : 2013 / 158 Pages / 17,50€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

L’histoire d’amour entre une fille qui disparaît quand on l’embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur part à sa recherche.

« Dehors, il neigeait. En quelques heures, les floconfettis avaient recouvert le quartier. Le cirque d’hiver ressemblait à un gigantesque donut saupoudré de sucre glace et les bruits de pas s’assourdissaient sur les trottoirs. Les affichettes que je collais tous les jours sur les murs du quartier se changeaient en tartines de coton ou disparaissaient. l’enseigne électrique de la pharmacie palpitait à peine sous l’épaisse couche de givre. »

MON AVIS

Je suis une grande admiratrice de Mathias Malzieu. Chanteur et écrivain, c’est quelqu’un que j’admire énormément, pour son univers, sa plume si poétique, ses chansons aux paroles si uniques ! J’ai eu la chance de le rencontrer au salon du livre de Paris en 2016, et c’est quelqu’un de profondément gentil et humain. Et tout cela se ressent dans ses romans. Mon favoris reste La Mécanique du Coeur (que je vais très certainement relire au moment de Noël).

Mais celui-ci était vraiment tout aussi beau. Je l’ai avalé tellement vite ! Les chapitre défilent, les mots sont magiques. l’histoire est toute mignonne. Son univers est incroyable, et me touche énormément dans mon petit coeur. J’ai lu celui-ci dans le métro, et j’avais le sourire jusqu’aux oreilles. Les autres devaient se demander ce qui se passait ! Mais vraiment, cette lecture m’a fait énormément de bien. Je me sens chez moi dans son monde. Les personnages sont attachants, particuliers, et uniques ! C’est un véritable délice !

Il y a des petits éléments que je retiens de ce roman, comme les chocolats qui permettent d’embrasser cette fameuse fille invisible. Le perroquet si particulier. Les références à Star Wars (car Mathias Malzieu est un grand fan ! Et moi aussi d’ailleurs haha). On retrouve son monde à lui aussi à travers le skateboard. Il en parle autant dans ses livres que dans ses chansons. Bref j’accroche tout le temps. Et j’adore m’évader avec ses livres et ses musiques. Lisez-le, c’est plein de douceur, de chocolats et de paillettes !

Alexandra

Non classé

Avant-Première de « Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar » – Disneyland Paris (14.05.17)

KODAK Digital Still Camera

Je sais, l’article arrive en retard (comme pas mal en ce moment). Mais je tente justement de rattraper tout ce retard accumulé ces derniers mois. J’ai enfin mon diplôme en poche (Brevet Professionnel de Librairie) et j’ai trouvé un CDI, et maintenant tout va mieux ! Je revis ! Et j’ai aussi un peu plus de temps pour moi, pour le blog, pour lire, pour sortir… Du coup, le blog revis aussi haha. Et voici donc mon article sur cette merveilleuse journée : L’Avant-Première Mondiale du dernier volet de Pirates des Caraïbes à Disneyland Paris le 14 Mai 2017.

 

Il faut déjà que je vous précise que Johnny Depp est mon acteur favoris depuis maintenant plus de 10 ans ! Et j’avais eu la chance le 08 Novembre 2011 de le voir au tapis rouge de l’Avant-Première de Rhum Express et c’était juste magique !!! Et cette année, j’ai pu une nouvelle fois le voir, et voir en plus tout le casting de cette saga si chère à mon coeur depuis toutes ces années !

Je suis donc arrivée à Disney vers 10h10. Ayant le pass, c’est sur que c’était plus facile pour moi. Arrivée devant le château, je vois la belle scène qu’ils avaient mise en place pour accueillir les acteurs dans l’après-midi ! Mais je n’avais absolument pas d’informations pour savoir comment être bien placée. J’ai donc essayée devant le cinéma, devant l’hôtel, mais aucune infos. Je suis retournée devant le château et j’ai attendu, et demandée un petit peu autour de moi. Beaucoup étaient comme moi, dans l’attente de ce fameux moment !! J’apprend finalement que seuls ceux qui ont gagnés un concours (j’ai un pass et je n’ai jamais eu vent de ce concours !!) pourraient être devant la scène. Quant aux autres, ils seront placé trèèèèèès loin du château, devant un écran. J’étais assez énervée, mais je n’abandonnait pas ! C’était hors de question.

A 12h30, ils ont mis les barrières en place. Et avec la chance que j’ai eu, je me suis retrouvée tout devant ! C’était dingue. Certes ils seraient très loin, mais je les verrai. Ils seront petits mais tant pis haha. Bref, j’étais super contente ! Je discutais avec des gens autour de moi, le temps passait plus vite. Sauf que pendant toute l’attente il s’est mis à pleuvoir des cordes. Des petites averses mais vraiment puissantes ! On avait qu’une peur : que ça soit annulé ! On s’est pris vraiment deux grosses douches ! On approche de l’heure (cela devait commencer vers 16h) et un grand soleil fait son apparition. Mais sans prévenir ils déplacent les barrières pour pouvoir nous laisser nous rapprocher. Mais ils n’étaient pas du tout organisés ! Résultat : tout le monde a couru et je me suis retrouvée tout derrière, bousculée de partout et complètement noyée dans la foule. Les gens sont dingues ! Je ne voyais plus rien, sauf de temps en temps sur la pointe des pieds. Mais ça faisait terriblement mal ! 

 

La musique démarre, les cris, la musique du film (des frissons partout) ! Je mettait mon appareil photo au-dessus de moi pour capter un maximum de choses. C’était toujours mieux que rien haha. On entend la présentatrice énumérer les noms des membres du cast qui arrivent au fur et à mesure sur la scène : le producteur que j’admire énormément Jerry Bruckheimer, les réalisateurs Joachim Rønning et Espen Sandberg, et enfin les acteurs Kaya Scodelario, Brenton Thwaites, Orlando Bloom (je ne vous dis pas les cris haha), Geoffrey Rush, Javier Bardem et enfin Johnny Depp ! Rien que d’écrire ces mots, j’ai des frissons partout !

C’était fou, un rêve ! Je n’entendais pas tout évidemment, il y avait beaucoup de bruit, mais à la question : « A votre avis, qu’est-ce qui a rendu Jack Sparrow si populaire ? » Johnny a répondu, en français : « C’est le rhum !« . Il a ensuite remercié tout le monde, et évoquée son amour pour la France depuis si lontemps ! Jerry a dit que le film ne serait rien sans Johnny. Bref entendre tout ça, les voir, c’était magique !

 

Mais ce n’est pas fini. Enfin si les acteurs sont descendus de la scène et beaucoup de fans repartent. Mais dès que les barrières ont été retirées, j’ai couru vers la scène, et je me suis retrouvée presque tout devant, aux autres barrières qui nous séparaient des journalistes. J’ai réussi à me faufiler haha ! Et tous les acteurs étaient là pour répondre aux questions. J’étais tellement contente que j’en ai oubliée de filmer, je m’excuse. J’en profitais un maximum de les avoir devant moi. Par contre, je les ai bombardée de photos !! Orlando nous faisait des petits coucou de temps en temps ! Ils repartent ensuite tous au fur et à mesure. Avant que Johnny s’en aille on l’a appelé. Il s’est retourné, nous a sourit en nous faisant signe pour nous dire au-revoir. C’est peut-être pas grand chose, mais cette image restera dans ma tête !

Voila voila pour toute cette aventure les pirates ! C’était magique ! Je vous laisse avec une petite vidéo que j’ai faite (alors désolée, mais ça bouge énormément, j’étais tellement bousculée dans tous les sens, mais vous arriverez à entendre certaines choses. Et j’avais aussi un géant devant moi). Je viens de la revoir, et rien que ça, d’entendre tout ça, j’ai de nouveau les larmes aux yeux. Des bisous les moussaillons !

Vous pouvez aussi retrouvez toutes les photos ICI.

Alexandra

Contemporain, Coups de Coeur, Jeunesse, Littérature Française

« L’Aube sera Grandiose » – Anne-Laure Bondoux (2017)

IMG_6979
Editions : Gallimard jeunesse / Sortie : 2017 / 296 Pages / 14,90€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets… Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin.

MON AVIS

Je l’ai tout simplement dévorée ! Il faisait partie de ma pile à lire pour la Rentrée Littéraire du Net (voir mon article sur la #RLN2017) et vraiment, c’est un gros coup de coeur ! C’est un très joli récit, poétique et émouvant, entre une maman et sa fille. C’est le premier livre que je lis de cette auteure, et je pense me pencher un peu plus sur ses autres romans du coup. Car j’aime énormément sa plume.

C’est une très jolie histoire. On est embarqué avec Titania et sa fille, pendant toute une nuit, où l’histoire va de révélations en révélations. On remonte jusqu’à l’enfance de Titania, et puis au fur et à mesure, on avance dans le temps jusqu’à découvrir toute sa vie, tout ce qu’elle a vécue, ses mensonges, ses révélations, et bien entendu les réactions de sa fille à chaque entracte. Et c’est bouleversant. Comment réagir face à cette maman qui a menti toute sa vie à sa fille ? Et surtout, pourquoi ? Pourquoi tout révéler d’un coup ? Pendant toute une nuit ? Et justement cette nuit-là ? C’est vraiment très prenant !

C’est donc un joli voyage à travers le temps. une jolie saga familiale. Par contre, pour moi, ce n’est pas un roman à classer pour la jeunesse, mais plutôt pour les ados. A partir de 13-14 ans je dirai. Vraiment, si vous avez l’occasion, lisez-le, c’est une merveille. Je me suis beaucoup attachée à tous ces différents personnages de l’histoire. Chaque personnage a son caractère, sa façon de vivre et de réagir, face à tout ce qui c’est passé. Bref, j’ai adoré !

Alexandra

Contemporain, Coups de Coeur, Littérature Française

« Le Jour d’Avant » – Sorj Chalandon (2017)

9782246813804-001-T
Editions : Grasset / Sortie : 2017 / 336 Pages / 20,90€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Suite au décès de son frère Joseph, mineur, à cause d’un coup de grisou survenu à la fosse Saint-Amé à Liévin le 27 décembre 1974, Michel Flavent quitte le nord de la France pour Paris dans l’attente du moment propice pour venger cette mort. Quarante ans après la catastrophe, veuf et sans attache, il rentre au pays pour punir le dernier survivant, un vieux contremaître, et enfin tourner la page.

« Venge-nous de la mine , avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes. »

MON AVIS

Il s’agit du premier livre que j’ai lu pour cette nouvelle rentrée littéraire. Et cet article entre également dans le challenge du #RLN2017 (voir article). Et tout de suite, coup de coeur ! Il faut dire que c’est un auteur que j’aime énormément et donc forcément, j’attendais ce nouveau roman avec tellement d’impatience ! Et je ne suis absolument pas déçu ! Il a une écriture tellement belle, il a toujours les mots justes. Et en même temps, une écriture poétique. Et ce roman change un petit peu des autres. Le côté historique est parfait !

On s’attache vraiment très vite au personnage principal, qui nous parle à nous lecteurs. Il vit une tragédie. il perd son frère dans un accident de mine. Cette histoire m’a donné envie de me renseigner sur cette catastrophe, qui a eu lieu le 27 décembre 1974 à Lievin, et qui a causé la mort de 42 mineurs. Il s’agit donc d’un hommage à ses victimes, aux travers de personnages inventés, et qui pourtant, ont l’air si réels !

On suit ce personnage complètement désemparé par tout ce qu’il a vécu, pour au final apprendre quelque chose à laquelle on ne s’attendait absolument pas ! C’est habilement mené ! Et j’aime bien le petit hommage aussi à Steve McQueen et à son personnage de Michael Delaney dans le film Le Mans, sorti en 1971. Cet auteur est vraiment épattant, et je le conseil à tout le monde ! Le Quatrème Mur et Profession du Père sont géniaux !

Alexandra