Coups de Coeur, Ecosse, Littérature Anglophone

« Trainspotting » – Irvine Welsh (1993)

IMG_7036
Editions : Points / Sortie : 1993 / 438 Pages / 8,00€ / Note★★★★★

L’HISTOIRE

Ils sont quatre amis d’un quartier pourri d’Edimbourg partageant la même passion pour le délire à hauts risques, celui de la piquouse fatale et de l’héroïne, aussi efficacement destructrice qu’une bombe atomique dans un champ de coquelicots. Mais que faire d’autre quand on survit entre vols à l’étalage, assurance chômage, soirées glauques et baston à coups d’aiguilles à tricoter. Entre deux pintes de bière, chacun raconte sa vie et son quartier. Sick Boy qui voudrait travailler, Mark, persuadé de pouvoir décrocher, Spud, niais et complètement paumé et Matty qui ne touche pas à la dope, jusqu’au jour où il se laissera tenter. Pourtant, au milieu du désespoir, surnage une envie de vivre plus forte que tout le reste. S’en sortir grâce à un dernier coup de bluff, tenter le tout pour le tout.

« La came, au début ça donne puis, ça reprend, avec les intérêts. »

MON AVIS

Génial ! C’est le premier roman que j’ai lu cet été. Je m’étais fait une petite PAL, et je voulais absolument lire celui-ci. J’aime tellement cette bande de tarés ! Oui, il faut le dire, ils sont complètement cinglés ! J’ai d’abord découvert le film et j’avais adoré ! Bon, certaines scènes sont choquantes, mais ça respecte très bien le roman. Et c’est justement fait pour choquer. Je pense que c’était aussi le but de l’auteur. Et en plus, le film est réalisé par Danny Boyle, un génie à mes yeux ! Un super film écossais ! Et petite anecdote : le roman est sorti en 1993, l’année de ma naissance, j’étais donc destinée a adorer haha ! Et puis c’est culte, il fallait que je lise !

Je l’ai vraiment adoré, et surtout dévoré ! Je ne pouvais plus m’arrêter. Bon, ce n’est pas à mettre entre toutes les mains. C’est TRES vulgaire ! Je pense qu’il y a un gros mot, ou une insulte, à chaque phrase. Certains parlent également bizarrement, c’était même parfois difficile pour la lecture (« t’sais… » à chaque début de phrase par exemple). Mais c’est pour moi ce qui rend le roman authentique et réel. On est plongé à 100% avec eux, en Ecosse, dans leur débauche et leur vie parfois…. étrange. Certains passages sont également très drôles ! J’ai passé un super moment ! Vraiment ! Ce qu’il y avait d’intéressant, c’était aussi les changement de narration. On passait d’un personnage à l’autre. Et on sait tout de suite, dès le début du chapitre, avec qui nous sommes. Chacun a sa manière de parler et l’écriture permet de le ressentir. C’est génial ! C’est une vraie claque ! Je pourrais vous en parler pendant des heures tant j’ai aimé. Car oui, ça parle de drogue, mais aussi du fait de vouloir décrocher et s’en sortir.

J’ai plus que hâte de lire la suite, qui est déjà dans ma bibliothèque et m’attend bien sagement ! Hâte de retrouver Mark, Sick Boy, Spud et Begbie ! Le deuxième film est sorti cette année, et ça été un tel plaisir de les retrouver ! Vraiment ! Je suis fan ! Et puis, il y a Robert Carlyle, l’un des acteurs que j’admire le plus au monde. Ensuite, il faudra que je m’attaque au presquel ! J’ai tellement hâte les amis !!! A bientôt pour la suite donc !!

Alexandra

Publicités

2 réflexions au sujet de “« Trainspotting » – Irvine Welsh (1993)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s