« Avant que naisse la Forêt » – Jérôme Chantreau (2016)

IMG_2111
Editions : Les Escales / Sortie : 25 Août 2016 / 219 Pages / 17,90€ / Note★★★★

L’HistoireUn premier roman qui conte l’histoire d’un deuil impossible. Le tête-à-tête d’un homme avec une forêt et les secrets de sa famille. Marié à une jolie rousse, père d’une petite fille, Albert vit paisiblement au bout du RER parisien. Un jour qu’il traîne au lit avec sa femme, il laisse le téléphone sonner. Le répondeur se déclenche : sa mère est morte. Démuni, Albert décide de faire le point et s’enferme seul avec l’urne maternelle dans la propriété familiale de Mayenne, une grande maison cerclée de plusieurs hectares de bois. Une idée l’obsède : trouver une chanson pour la cérémonie funèbre – une chanson qui dira à tous, et mieux que n’importe quel discours, qui était cette femme sensible et indépendante. Mais une nuit, il est réveillé par des bruits étranges. Dans l’aile ancienne du bâtiment, les murs chantent… Les échos font revenir le passé. Et puis, il y a cette légende familiale qui dit qu’un ermite erre dans la forêt. Commence alors la lente remontée des souvenirs, et avec elle, celle des secrets d’une mère que seul un fils pouvait entendre.

Mon Avis : Un autre coup de coeur de cette rentrée. J’ai juste adoré ! Malgré quelques longueurs de temps en temps dans le roman, je ne me suis pas ennuyé. Albert est un personnage très attachant. On a de la peine pour lui, et on voudrait tellement qui trouve la paix. C’est émouvant et très fort à la fois. Pour un premier roman, c’est une véritable réussite. Un drame psychologique envoutant. Albert retourne dans la maison familiale après le décès de sa mère, afin d’y fire un peu de rangement, récupérer des affaires et surtout trouver une musique pour les funérailles de sa mère. Mais cette maison, et la forêt qui l’entoure, n’ont peut-être pas encore livrés tous leurs secrets. C’est ce que l’on découvre au fil des pages. Mais très doucement, car Albert a peur de découvrir certaines choses. Ce n’est qu’à la fin qu’il se jette à l’eau. Cette histoire est une véritable bouffée d’air frais, on se promène dans la forêt avec Albert, on ne le lâche pas. De plus, la musique est assez présnete dans le roman, et on a donc envie de découvrir ces musiques, ces chansons. Un livre tout en légèreté que je recommande. Il fait beaucoup de bien.

Alexandra

Publicités

4 réflexions sur “« Avant que naisse la Forêt » – Jérôme Chantreau (2016)

  1. Tiens j’ai rencontré l’auteur à la soirée éditoriale Plon/Les Escales et l’écouter parler d’avant que naisse la forêt m’avait juste trop donner envie. Il est vraiment super sympa en plus. Très ouvert, un peu intimidé aussi mais gentil.
    Heureusement que je l’ai du coup. Il sera vite lu et comme ça on pourra en parler ensemble après.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s